FLASH
Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 22 septembre 2011

Il peut sembler insensé que tant de temps soit consacré à l’échelle planétaire à faire des courbettes à un terroriste non repenti, qui prétend poser en chef d’Etat, alors qu’il n’est qu’un chef de bande. C’est pourtant ce qui est en train de se passer.
 
L’un des premiers à adopter la posture du tapis de prière tourné vers la mosquée al Aqsa a été Nicolas Sarkozy : les élections approchent. Il y a cinq millions de musulmans en France et seulement cinq cent mille Juifs, les calculs sont très simples à effectuer quand on est sans scrupules. Outre les élections, il y a le lavage de cerveau généralisé qui fait que des millions de Français embrassent la cause palestinienne avec autant d’enthousiasme que leurs grands parents chantaient les louanges du maréchal Pétain. Un politicien suit les enthousiasmes : on sait depuis longtemps qu’on a affaire, là, à un politicien.
 
Barack Obama, j’en suis sûr, rêverait de prier dans la même direction que Nicolas Sarkozy, qu’il vient d’aider à installer des islamistes « modérés » au pouvoir en Libye, et il l’a montré tout au long des trente mois qui viennent de s’écouler, mais pour lui aussi les élections approchent, et s’il se comportait comme Nicolas Sarkozy, ce ne sont pas seulement les Républicains qui le critiqueraient, mais aussi un nombre certain de démocrates, qui veulent éviter que novembre 2012 soit, pour leur parti, une débâcle absolue. Obama est donc obligé de se modérer et de jouer provisoirement, contraint et forcé, le rôle de l’ami d’Israël. 
 
On voit là ce qui sépare les Etats-Unis de la France : les calculs électoraux aux Etats-Unis impliquent qu’on ne crache pas sur Israël. Le lavage de cerveau n’a pas touché autant d’individus qu’en France et en Europe. Et un politicien sans scrupules aux Etats-Unis, s’il veut partir à la pêche aux voix, doit faire l’inverse de ce que fait Nicolas Sarkozy.
 
Dans les jours qui viennent, d’autres discours se feront entendre. Celui de Mahmoud Ahmadinejad sera sans doute égal aux discours précédents du même personnage.
 
Un voix de décence se fera entendre, celle de Binyamin Netanyahu. Une autre voix de décence s’est fait entendre la veille des discours de Nicolas Sarkozy et de Barack Obama : celle de Rick Perry. Il a dit tout ce qu’il y avait à dire concernant la politique anti-israélienne d’Obama, concernant Israël, et concernant la question palestinienne. Comme son discours ne sera nulle part dans les médias français, je vais le traduire et le mettre en ligne sur dreuz.info. Il serait temps, de fait, qu’un Américain qui aime l’Amérique et ses valeurs, et qui aime Israël, soit à la Maison Blanche.
 
Pour l’heure, je suis consterné d’avoir à constater ce que devient la France, car ceux qui pourraient remplacer Nicolas Sarkozy seraient pire. Je suis consterné d’avoir à lire ce que la presse française écrit sur ce dossier comme sur tant d’autres, tout comme je suis consterné des effets du lavage de cerveau subi par la population française, comme par tant de populations européennes. Je suis consterné de voir les Etats-Unis placés dans la position où les place Barack Obama, et de voir ce que devient le monde depuis que Barack Obama est au pouvoir.
 
Je n’aurais pu imaginer un Président des Etats-Unis supplier un terroriste non repenti, et lui demander de ne pas présenter un texte aux Nations Unies. Il a fallu un Barack Obama pour voir ce spectacle indigne. 
 
Tout comme il serait temps que revienne à la Maison Blanche un Président américain digne de ce nom, il serait temps aussi qu’Israël brise le piège qui a été construit à Oslo il y a maintenant dix huit ans. 
 
A l’époque, le terroriste non repenti Mahmoud Abbas était à des milliers de kilomètres du Proche-Orient, en compagnie de son maître Yasser Arafat. L’organisation criminelle et terroriste appelée OLP était à Tunis. En acceptant les accords d’Oslo, les dirigeants israéliens ont permis le retour de l’organisation criminelle et terroriste en Judée-Samarie. La suite est connue, et s’écrit en lettres de sang : combien d’attentats ? combien de morts, de mutilés, de blessés ?
 
Et il faudrait récompenser ceux qui ont fait cela en leur donnant un Etat ? Qui dira aux Français et aux autres Occidentaux qu’à Ramallah, on ne cesse de faire l’éloge du terrorisme ? Qui dira que l’Autorité Palestinienne est une dictature crapuleuse, aux intentions génocidaires pas même dissimulées. Qui leur dira que dans les couloirs de l’ONU, les terroristes déguisés en diplomates de l’Autorité Palestinienne, distribuaient des papiers sur lesquels est tracée la carte de la Palestine qu’ils veulent : Israël n’y existe pas. L’Autorité Palestinienne est une imposture qui ne tient debout que grâce à l’argent occidental. Dans un article du Jerusalem Post paru ce jour, Michael Freund écrit que tout pays qui se déclare en faveur d’un Etat palestinien aujourd’hui, est un pays qui se déclare en faveur de l’anéantissement d’Israël et du peuple juif. Il a raison. 
 
Il y a vingt deux pays arabes aujourd’hui. La plupart d’entre eux sont vides de toute présence juive, et imprégnés d’antisémitisme. Les dirigeants occidentaux actuels peuvent dire qu’ils n’y sont pour rien. Quand des dirigeants occidentaux acceptent l’idée de donner un Etat à Mahmoud Abbas, ils acceptent en réalité la création d’une entité au projet génocidaire, et qui proclame officiellement qu’elle sera judenrein. 
 
Au rythme où on en est eu Europe, on peut poser la question : Mein Kampf figurera-t-il au programme scolaire dans quelques années ? 
 
Michael Freund écrit ceci dans son article, et je reprends ses mots : « Pendant 2.000 ans, les pays du monde ont dit aux Juifs qu’il n’étaient pas les bienvenus, et de rentrer chez eux. C’est ce qu’ils ont fait. Maintenant, ils entendent dire aux Juifs qu’ils doivent disparaître de leurs propres terres. Nous n’accepterons pas…. Nous devons tracer une ligne sur le sable, et envoyer au monde un message clair : le peuple juif a retrouvé Jérusalem et les collines de Judée. Il y restera. Vous devrez en prendre acte ».
 
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz