FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 septembre 2011

Que deviendra la communauté chrétienne du Levant ?

 

Michel Garroté – Nicolas Sarkozy et Bernard Henri Lévy sont coresponsables du chaos sanglant qui règne en Libye en 2011, sachant que Sarkozy avait donné sa bénédiction urbi et orbi à Kadhafi en octobre 2007. Sarkozy, en décrétant en septembre 2011, la fin du dictateur laïc syrien Bachar Al Assad, qu’il avait pourtant reçu en grandes pompes le 14 juillet 2008, Sarkozy sera, par ses paroles creuses et par ses inconstances, coresponsable du futur sort (tragique) des Chrétiens de Syrie. Et, dans le prolongement du futur désastre syrien, Sarkozy sera également coresponsable du futur sort (déjà tragique aujourd’hui) des Chrétiens du Liban.

Enfin, dans le prolongement du futur désastre syrien, Sarkozy sera coresponsable de la menace islamiste syrienne, menace intégriste et théocratique, qui pèsera sur le peuple juif israélien, et, qui ne pourra qu’être encore pire, que l’actuelle menace syrienne laïque alaouite.

A propos du futur désastre syrien, le curé de Bab Sbah, à Homs, en Syrie, a déclaré, le 23 septembre dernier : « Depuis une dizaine de jours les salafistes ont forcé la porte de l’antique église Saint Elian à Homs. Ils pensaient que les ustensiles sacrés étaient en or aussi les ont-ils raflés. L’Evêque grec-orthodoxe, S.E. Mgr. Abou Zakhm a eu le courage d’aller voir l’Emir de Homs, Bilal El Ken. Il lui a dit : "Nous sommes des frères et avons toujours vécu ensemble. Pourquoi as-tu pris nos vases sacrés ?, tu dis que tu te passes des forces de l’ordre, il t’appartient donc de nous défendre". Bilal a rassuré l’Evêque sur les intentions des insurgés mais a nié avoir commandité la rafle ».

Le curé de Bab Sbah :« Les rebelles avaient, en passant, vidé la caisse de l'église. Puis les sbires de Bilal El Ken enlevèrent quatre filles chrétiennes d’un minibus faisant l’aller retour de Homs à Zeidal. L’une d’entre elles, Maya Semaan, fut rendue au bout de quatre jours, de toute évidence violée. L’armée intervint alors pour mettre une limite aux exactions des salafistes. Bilal fut tué le 7 septembre 2011 durant les affrontements et son quartier général fut perquisitionné. On y trouva les vases sacrés volés et ils furent rendus à l’église de Saint Elian. Ces jours-ci les rues sont plus calmes. On entend cependant toujours des rafales de balles. Maintenant on peut sortir faire les achats nécessaires, mais depuis quinze jours on était terrés à la maison ».

Le curé de Bab Sbah :« Homs était devenu un champ de bataille. Les insurgés ont des armes lourdes qu’ils utilisent sans discernement. Avec les RPG ils peuvent détruire les chars de l’armée. La façade de l’Evêché est criblée de balles et quelques vitres sont cassées. Etant situé sur une ligne de démarcation le bâtiment aurait dû être beaucoup plus endommagé. Il faut remercier l’armée qui avance avec un soin infini. Cependant ceci n’a pas encouragé les locataires de l’Evêché à y rester. Il semble abandonné dans un quartier ravagé, autrefois si paisible. Nous tous, musulmans modérés (la grande majorité), chrétiens, alaouites, druzes, ismaélites et même kurdes nous craignons l’avènement d’un Etat islamique qui nous impose, comme lois civiles, les lois religieuses de l’Islam ».

A propos du chaos sanglant qui règne en Libye en 2011, MgrMartinelli, Vicaire apostolique de Tripoli, en Libye, a déclaré, le 29 septembre dernier : « La situation dans les hôpitaux est tragique parce s’y trouvent encore de nombreux blessés et que le personnel ne parvient pas à suivre toutes les urgences », déclare Mgr Martinelli, Vicaire apostolique de Tripoli, en Libye, où les combats se poursuivent autour des points d’appui demeurés aux mains des troupes demeurées fidèles à Kadhafi.

Mgr Martinelli : « On compte des blessés à l’intérieur du pays, comme à Syrte, blessés qui sont ensuite transportés à Misrata », affirme Mgr Martinelli, faisant référence à l’une des villes où sont encore en cours de violents combats entre les forces du Conseil national de transition libyen et les fidèles de Kadhafi.

Mgr Martinelli : « La même chose vaut pour les blessés de Bani Walid, qui doivent être évacués vers d’autres centres parce que dans la zone, il n’existe pas d’hôpitaux en mesure de les accueillir » poursuit MgrMartinelli. « Le pays a besoin d’assistance sous la forme de médecins, d’infirmiers et de médicaments. Je lance actuellement des appels dans toutes les directions non seulement afin que soient envoyées des aides mais également pour que les blessés les plus graves soient hospitalisés en Italie ou ailleurs », conclut Mgr Martinelli.

Pour ce qui me concerne – et ce sera ma conclusion – Nicolas Sarkozy, Bernard Henri Lévy et Alain Juppé sont et resteront coresponsables des menaces létales qui pèseront, encore plus que par le passé, sur les Chrétiens en Libye, en Syrie et au Liban ainsi que sur le peuple juif israélien. C’est même à se demander si Sarkozy, BHL et Juppé sont au service de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI), des salafistes et des Frères musulmans. J’avoue qu’entre l’imbécilité et la collaboration, j’ignore laquelle de ces deux raisons, motive nos clowns de la géostratégie. Oui, je sais, certains diront : les deux à la fois, l’imbécilité et la collaboration.

Copyright Michel Garroté www.dreuz.info & Sources citées

http://www.silviacattori.net/article2075.html

http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=31277&lan=fra

Les acteurs du pseudo-printemps arabo-islamique ?

 

Ils veulent anéantir les Juifs d'Israël…

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz