FLASH
Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 5 octobre 2011
 
Je ne regarde plus les informations télévisées en France. Pour cela, je dispose de Fox News et d’une chaîne nouvelle à laquelle j’invite ceux qui me lisent de s’abonner, Glenn Beck Television, la chaîne sur internet créée par Glenn Beck après son éviction de Fox News. 
 
Deux heures de programme par jour, de la très haute qualité, des informations fouillées sur les sujets brûlants du moment, le tout pour quatre euros par mois (GBTV.com). Passer de Fox News et de GBTV à la télévision française, c’est passer de la scène planétaire à un lieu reculé de province, de la superproduction hollywoodienne au film amateur. C’est surtout passer de programmes où l’on peut apprendre quelque chose à des successions de balivernes. 
 
J’ai pu voir des gens se pencher sérieusement sur les membres de la secte radical chic qui viennent occuper Wall Street et demander l’abolition du capitalisme, en reprenant des slogans de Barack Obama lui-même qui, ces dernières semaines, a repris des accents léninistes, et j’ai pu entendre dire que les membres de la secte radical chic, font partie d’un « mouvement mondial qui s’est éveillé avec le Printemps arabe ». 
 
Des enfants de bourgeois d’extrême gauche américains qui viennent se défouler en vêtements achetés chez Bloomingdale ou chez Gucci, parce que c’est rémunéré par George Soros et par quelques autres, et parce que cela sert la campagne d’Obama, sont pris en France, par de doctes sociologues, pour des « révolutionnaires » comparables au foules « émancipatrices » d’Egypte ? Quelles substances absorbent ces gens ? 
 
Et personne pour dire la vérité. 
 
A savoir : Obama fait campagne sur le thème de la lutte de classes, en ce moment, et le mouvement d’occupation de Wall Street n’a rien de spontané. Il représente un investissement, pour certains détenteurs de hedge funds qui financent la campagne d’Obama.
 
Sa matrice est constituée de gens envoyés par des organisations telles MoveOn : des étudiants désoeuvrés, des marginaux et des clochards, sont venus s’ajouter parce qu’il y a de la lumière et de la nourriture. 
 
Cela fait sept cent personnes, à New York. 
 
Quelques dizaines dans d’autres villes, et des gros plans pour les journaux télévisés. New York a douze millions d’habitants. Si j’avais été là, j’aurais donné les explications requises, mais non, je n’étais pas là. 
 
Les doctes sociologues fustigent la finance, et ne savent même pas qu’Obama est le candidat soutenu par les financiers qui financent aussi les « damnés de la terre » élégants de Wall Street. Les doctes sociologues ne savent vraiment rien. Ce sont des experts en ignorance. C’est pour cela qu’on les paie.
 
J’ai vu ensuite un maoïste non repenti, adepte de Pol Pot autrefois, venir présenter son prochain livre : ce sera, j’en suis certain, un franc succès. Mao, Pol Pot, le monsieur a tout ce qu’il faut pour être un penseur estimé, et pour être considéré comme un humaniste. 
 
Quand on imagine que la France fut le pays de Montaigne… 
 
Est venu enfin un débat vide et vaseux sur l’environnement où, de temps en temps, Pascal Bruckner disait une phrase à peu près censée. Autour de lui, dansaient la danse du scalp divers écologistes très socialistes, persuadés de savoir de source sûre que la terre se réchauffe, que l’être humain est nuisible, qu’il faut une grande planification de la pénurie, et une redistribution planétaire des richesses. 
 
Je me se serais cru dans une communauté hippie du Larzac en 1970, mais les membres des communautés hippies du Larzac ont vieilli : ils sont professeurs d’universités, ils ont des titres, ils disent les mêmes imbécillités que quand ils fumaient des joints en élevant quelques malheureuses chèvres, mais ils sont désormais pris au sérieux. 
 
Aux Etats Unis, Al Gore est désormais décrit comme un drôle de personnage qui a des lubies et des fantasmes, et à qui on propose d’administrer la dose de lithium requise pour qu’il retrouve l’esprit et redevienne censé. Nul ne croit plus au réchauffement anthropique du climat, ou au réchauffement du climat tout court. 
 
En France, les experts en ignorance frappent. En 1940, Radio Londres disait la France parle aux Français, aujourd’hui à qui parlent les crétins ? A un peuple crétinisé ? 
 
Pendant ces divers débats, où l’on sodomisaient des mouches innocentes qui n’avaient rien fait pour mériter pareil outrage, il ne fut pas question de problèmes très secondaires, vraiment très secondaires : l’effondrement du système monétaire européen, la guerre qui menace au Proche-Orient, la nucléarisation de l’Iran, le fait que dans moins de six mois, les ressources financières et alimentaires de l’Egypte seront épuisées, ou le fait que la Turquie est elle-même au bord de l’implosion, la dénatalité européenne qui prend, en Italie, en Allemagne, en Espagne, des allures de suicide collectif, la dissémination de missiles sol-air et de yellow cake, grâce à la merveilleuse guerre en Libye. 
 
Tout cela est très secondaire, oui. En couvrant un quart de la France de panneaux solaires, a expliqué un homme très intelligent, on fournirait, pour un prix équivalent au PIB de l’Union Européenne, assez d’électricité pour la terre entière, si nous vivions tous comme en 1950. Malheureusement, cette électricité ne peut pas être transportée. Et l’homme très intelligent est payé pour faire ce genre d’élucubrations ? Oui, par le Centre national de la recherche scientifique. Tout va bien. 
 
Pourquoi écrirai-je encore un livre sur la finance, la géopolitique et la mutation du monde, je ferais mieux de m’intéresser à la sexualité des mouettes en milieu urbain. Si j’ajoute qu’elles deviennent pédérastes en raison de la pollution et des multinationales, et qu’elles sont victimes de l’impérialisme américain, je tiendrai un best seller.
 
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz