FLASH
[29/06/2017] Paris attentat : des traces d’explosifs découverts dans une voiture – 3 suspects interpellés  |  Grande Bretagne : centre commercial Dockside bouclé : un homme a tranché la gorge d’une femme dans un parking  |  France, vous n’êtes pas les seuls : En irlande, un juge décide de donner « une dernière chance » à un prédateur sexuel condamné 34 fois  |  USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 octobre 2011

Un groupe d'islamistes radicaux a fait une violente irruption mercredi dans la faculté de lettres de Sousse, à 150km de Tunis, pour tenter d'imposer l'inscription d'étudiantes portant le niqab, a rapporté jeudi la radio Jawhara FM.
 
Le doyen de l'établissement, Moncef Ben Abdeljelil, a déclaré que « quatre islamistes munis de bombes de gaz, d'épées et de couteaux (avaient) pénétré dans l'enceinte de la faculté en menaçant de l'égorger ». 
 
Ayant constaté que le bureau du doyen était fermé, ils se seraient dirigés vers celui du secrétaire général, semant la panique parmi les étudiants, a relaté M. Ben Andfeljelil, ajoutant qu’ »après des palabres », les fauteurs de troubles avaient quitté la faculté sans intervention des forces de l'ordre.
 
Selon le doyen, ces incidents sont survenus après qu'il a refusé l'inscription à la faculté mardi à deux étudiantes portant le niqab, un voile recouvrant tout le corps sauf les yeux. 
 
Les deux jeunes femmes auraient « fini par comprendre qu'il n'était pas logique de suivre des cours dans cette tenue » mais une autre étudiante serait revenue à la charge, accompagnée de « deux barbus pour tenter de s'inscrire par la force ».
 
« Nous n'avons rien contre les convictions religieuses des gens mais l'enseignement universitaire a des règles civiles qu'il importe de respecter pour assurer le cours normal des études », a fait valoir le doyen.
 
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info et source citée.
 
http://www.republiquedebananes.com/2011/10/07/tunisie-incident-violent-autour-du-niqab-dans-une-universite/
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz