FLASH
[23/06/2017] Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 octobre 2011

Michel Garroté – Benny Gantz (ce n'est pas lui sur la photo…) avait 14 ans quand la guerre de Kippour a éclaté. « Je me rappelle être assis prêt de la radio, écoutant avec inquiétude les rapports de la ligne de front », confie-t-il au journal israélien Yedioth Ahronoth. « Je me rappelle qu'il était clair que le 890ème Bataillon des Parachutistes était au cœur de l’action », ajoute-t-il. La doctrine militaire de M. Gantz peut être perçue, dans une certaine mesure, comme un produit inspiré des Parachutistes du légendaire Bataillon aérien « Echis ». « Le 890 », comme le nomment ses vétérans, est la source de son inspiration, le bataillon est aussi réputé pour avoir vu naître certaines personnes parmi les plus importantes d’Israël.

 

La principale leçon tirée de la guerre de Kippour, explique-t-il, « c’est que nous devons toujours être prêts pour la guerre. Nous avons retenu cette approche et transcrit cela dans une doctrine opérationnelle d’observation et de vigilance. C’est ce qui régit notre combat quotidien contre des menaces tenaces ». Tsahal, a-t-il continué, « développe aussi constamment son adaptabilité aux changements dictés par les défis auxquels elle fait face. Nous devons toujours étudier plus largement les situations données et nous adapter aux changements régionaux ». « Avec Tsahal nous travaillons inlassablement pour assurer que nous ne serons pas pris de nouveau par surprise. C'est notre travail. Cela a été notre mission depuis le commencement de l'Etat », confie-t-il.

 

A cela il ajoute que « chaque commandant doit se rappeler que ses troupes comptent sur lui. Ceux d’entre nous qui portent l’uniforme doivent assurer que nous ne serons plus jamais surpris de la sorte ». Quatorze ans après l'écoute des exploits du Bataillon 890 à la radio, à l'âge de 28 ans, M. Gantz prend la direction du bataillon « Echis » : « je me suis senti comme responsable de l'héritage de ces héros et à ce jour, le bataillon reste fidèle à cette éthique ». « Je me rappelle mon passage au « 890 » comme le temps le plus significatif de mon service. Notre déploiement était toujours dans la plupart des endroits dangereux. Je n'escompte aucun de mes postes », a-t-il souligné, « mais ce temps était vraiment différent. Je me sentais comme si je m’engageais sur les traces de géants. Le « 890 » est vraiment une icône en Israël ».

no comment…

Le 890ème Bataillon a aussi gagné en notoriété en formant de hauts représentants aux études militaires, tels que des Premiers ministres, des députés de la Knesset, des législateurs et de nombreux chefs d'établissement de la défense. Il compte aussi parmi ses rangs une longue lignée de représentants de Tsahal, dont Rafael Eitan, Dan Shomron et Moshe Yaalon, pour n’en nommer que quelques-uns.

© Michel Garroté Rédacteur en chef www.dreuz.info

mgarrote56@gmail.com

Source :

http://www.guysen.com/article_Israel-doit-toujours-etre-pret-pour-la-guerre_16481.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz