FLASH
[18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  |  Israël a rappelé discrètement son ambassadeur en Egypte en raison de risques sécuritaires  |  Le frère du dictateur coréen Kim Jong Un a été assassiné par deux femmes (aiguilles empoisonnées) en Malaisie  |  [13/02/2017] Le Figaro : 50 attaques dans 30 communes la nuit dernière (confidentiel intérieur pas si confidentiel)  |  Houston Texas : avalanche d’appels à la police (911) suite à odeurs suspectes  |  La Corée du nord a lancé un nouvelle missile balistique  |  France, guérilla urbaine qui ne dit pas son nom: policiers pris dans un guet-apens hier soir à Mantes-la-jolie  |  Attentat déjoué : c’est à la Tour Eiffel ou près de militaires que le couple de Français musulman voulait se faire exploser  |  Egypte : double attentat de l’Etat islamique près du passage de Rafah avec Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 13 octobre 2011

Les tensions qui existaient déjà entre l'Arabie Saoudite et l'Iran pourraient s’exacerber dans les prochaines jours à la suite de la révélation d’un complot imaginé par les Gardiens de la révolution iranienne contre l’ambassadeur saoudien à Washington.
  
Le ministre américain de la Justice, Eric Holder, a annoncé l'inculpation de deux ressortissants iraniens accusés d'avoir tenté d'assassiner l'ambassadeur d'Arabie Saoudite à Washington dans le cadre d'un complot « conçu, organisé et dirigé par l'Iran ».
 
L’ambassadeur Adel Al-Jubeir est un des conseillers du roi qui avait joué un grand rôle pour défendre le royaume après les attentats du 11 septembre. Dans les câbles dévoilés par Wikileaks il y a quelques mois, on pouvait lire que l’ambassadeur saoudien avait informé ses collègues américains qu’il était temps d’ « affronter l’Iran ».
 
L’acte d’accusation « révèle un complot meurtrier dirigé par des factions du gouvernement iranien pour assassiner, à l’aide d’explosifs, un ambassadeur étranger sur le sol américain ». Ce complot était « conçu, organisé et dirigé par l’Iran », a affirmé le ministre lors d’une conférence de presse. « Les États-Unis s’engagent à tenir l’Iran responsable de ses actions », a-t-il promis.
 
« La nature effrayante de ce que le gouvernement iranien a tenté de faire a de quoi inquiéter », a ajouté Eric Holder. « Nous allons entrer en contact avec nos alliés et des pays partout dans le monde pour les informer de ce qui a été déjoué. »
 
Le haut responsable américain a indiqué que l'assassinat de l'ambassadeur aurait pu être suivi par plusieurs autres attentats. Le New York Times affirme que l'ambassade d'Israël en Argentine était aussi visée.
 
Le département d'Etat a émis mardi une alerte au niveau mondial concernant les transports et mettant en garde les citoyens américains contre de possibles actes terroristes. Cette alerte a été déclenchée après que les Etats-Unis ont accusé l'Iran d'avoir préparé la tentative d'attentat.
 
Selon l'ambassadeur iranien, les Etats-Unis « cherchent la guerre ». « Dans les termes les plus forts et catégoriquement, l'Iran condamne cette accusation honteuse des autorités américaines et la considère comme une conspiration diabolique bien orchestrée, en droite ligne de leur politique anti-iranienne », a estimé l'ambassadeur iranien à l'ONU Mohammad Khazaee dans une lettre envoyée au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et au Conseil de sécurité.
 
Le chef de la diplomatie iranienne, Ali Akbar Salehi, a mis en garde ce mercredi les Etats-Unis contre toute tentative de confrontation avec l'Iran.
 
Un proche collaborateur du président iranien Mahmoud Ahmadinejad a immédiatement rejeté ces accusations, parlant de « scénario fabriqué de toutes pièces afin de détourner l’attention de l’opinion publique américaine des problèmes internes des États-Unis ».
 
Selon les médias saoudiens, le Guide suprême iranien, l’ayatollah Khamenei, pourrait être derrière ce complot. Les Sepah Qods, la branche extérieure des Gardiens de la révolution, sont spécialisées dans ce genre d’opérations.
 
On se souvient que le journal britannique « The Guardian » avait révélé, le 29 novembre 2010, que selon les WikiLeaks, le roi saoudien Abdallah a exhorté les États-Unis d'attaquer l'Iran afin de détruire son programme nucléaire. En outre, il a été signalé que d'autres Etats arabes se seraient secrètement joints à la demande de l'Arabie saoudite.
 
Le ministre saoudien de l’Intérieur, l’émir Nayif Ben Abdel Aziz a souligné, lors d’une interview accordée le 29 août 2011 au journal saoudien « Al-Iqtisadiya », que son pays, du fait des troubles dans les pays arabes qui l’entourent, fait actuellement face à plusieurs obstacles et problèmes, dénonçant particulièrement l’attitude hostile de Téhéran à l’égard du royaume wahhabite.
 
L'Arabie saoudite est par ailleurs l'un des principal financier du terrorisme dans le monde, et elle soutient l'instauration de la Charia dans tous les pays musulmans, et ailleurs.
 
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Ftouh Souhail pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz