FLASH
Nigéria : attentat islamiste : 2 adolescentes se font exploser dans un marché de Maiduguri : 5 morts  |  Egypte : nouveau bilan de l’attentat islamiste contre la cathédrale copte du Caire après la messe : 25 morts, 30 blessés  |  Egypte : le bilan de l’attentat musulman à l’église copte après la messe dominicale monte à 20 morts et 35 blessés  |  Le Caire : l’attentat islamiste s’est produit à l’extérieur de la cathédrale copte Saint Marc dans un quartier chrétien  |  Istanbul : le nouveau bilan du double attentat islamiste est de 38 morts  |  Le Caire : nouveau bilan : 5 morts et 10 blessés lors d’un attentat islamiste  |  Le double attentat islamiste d’Istanbul a fait 29 morts dont 27 policiers et 166 blessés  |  Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 15 octobre 2011

Après la révélation du complot déjoué contre l’ambassadeur d’Arabie Saoudite aux États-Unis, plusieurs journaux américains mentionnent le risque d’un un nouvel attentat contre l’ambassade d’Israël à Buenos Aires. 
 
Des responsables saoudiens ont également mis en garde l'Argentine contre un complot iranien visant les ambassades israélienne et saoudienne à Buenos Aires. Un diplomate argentin a indiqué qu'il y a quatre mois, à la demande des USA, l'Arabie a transmis aux argentins des informations sur un possible complot terroriste appuyé par l'Iran.
 
Ryad a contacté les autorités d’Argentine afin d’évoquer l’implication de hautes autorités iraniennes dans ce double projet d’attentat visant Israel et l’Arabie. Il est d’ailleurs intéressant de constater que Ryad s’est empressé d’appeler les autorités argentines sur place.
 
Un haut responsable américain a indiqué que l'assassinat de l'ambassadeur saoudien à Washington, envisagé par l'Iran, aurait pu être suivi de plusieurs autres attentats.
 
L’Argentine a toujours accusé l’Iran d’avoir orchestré l’attentat contre le centre de communauté juive de l’AMIA à Buenos Aires en 1994. L’attentat avait fait 85 morts.
 
L’Argentine avait formulé une plainte officielle à l’assemblée générale de l’ONU. L’ambassade de Buenos Aires a déjà été attaquée dans le passé en 1992. Une bombe avait explosé devant l’établissement, faisant 29 morts et plus de 200 blessés.
 
Une alerte mondiale de risques d’attentats dans les transports aériens a été déclenchée mardi soir par les États-Unis.
 
Le président Barack Obama a affirmé ce jeudi que le complot déjoué aux États-Unis pour assassiner l'ambassadeur d'Arabie saoudite était incontestablement le fait d'Iraniens et exigé que de hauts responsables du gouvernement de Téhéran rendent des comptes. Les deux hommes inculpés sont un américain d’origine iranienne (Manssor Arbabsiar) et un iranien en séjour aux États-Unis (Gholam Shakuri).
 
Les "pétro-monarchies" du Golfe ont condamné avec force "la tentative odieuse et immorale d'assassiner l'émissaire (saoudien) aux États-Unis" Le Conseil de Coopération du Golfe (CCG), a affirmé par la voix de son chef, Abdellatif al-Zayani, que la tentative iranienne d'assassinat du diplomate saoudien à Washington que « constitue une violation flagrante de toutes les lois et conventions ».
 
Le CCG regroupe l'Arabie saoudite, Bahreïn, Oman, le Koweït, les Émirats arabes unis et le Qatar. Ces pays sont en « guerre froide » contre le régime iranien.
 
La Ligue Arabe a également condamné la tentative d’attentat, condamnation que la Syrie a refusé de signer.
 
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Ftouh Souhail pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz