FLASH
Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 octobre 2011

La télévision égyptienne a diffusé aujourd’hui la toute première interview de Guilad Shalit « libre », afin de redorer un blason bien terni par les récentes bavures, erreurs et dérapages du régime, et surtout les massacres de chrétiens, il y a une semaine à peine.
 
C’est un Guilad Shalit fatigué, maigre, hésitant, ayant des difficultés à répondre, qui est apparu à la télévision devant Shahira Amin, une journaliste égyptienne « dissidente » qui avait démissionné, en plein milieu des affrontements de février, pour ne pas diffuser les fausses informations du régime Mubarak sur les protestations de la rue. « Je ne vais pas diffuser les mensonges de la machine propagandiste », avait-elle expliqué à al Jazeera. « ils ne montrent pas ce qui se passe place Tahrir. Des gens meurent là bas, tout est trafiqué ».
 
Bel acte de courage et d’honnêteté journalistique, de la part de cette journaliste qui ne porte pas (encore) le voile,mais honnêteté journalistique qui semble, hélas, tolérer certaines petits arrangements…
 
Plusieurs observateurs ont trouvé étranges, voire cruelles, les questions qu’elle a posé à l’otage Shalit tout juste « relâché ».
 
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=BMa8F1eiipo[/youtube]
 
« Vous avez vécu la captivité », dit-elle à Shalit en Anglais, « il y a plus de quatre mille palestiniens dans les prisons israéliennes. Ferez-vous campagne pour qu’ils soient relâchés ? », demande t-elle sans même se soucier du fait que les prisonniers palestiniens sont des criminels et des délinquants, jugés par une justice indépendante d’un pays démocratique, tandis que la captivité de Shalit était une prise d'otage condamnée par toutes les instances internationales.
 
Plus loin, elle demande, toujours aussi idiote : « pourquoi n’avez-vous donné qu’une seule interview durant votre captivité », alors que pendant cinq ans, aucune visite n'a été accordée, ni pour la Croix Rouge, ni pour l’ONU, ni pour sa famille, comme si les terroristes s’embarrassaient du droit international.
 
Ce que l’interview, qui a servi de magnifique campagne de relations publiques pour l’Egypte ne révèle pas, cette photo le montre clairement : derrière Guilad, hors de l’angle de la caméra, se trouve un terroriste du Hamas, cagoulé !
 
 
Et bien entendu, la journaliste arabe a juré à une chaîne de télé israélienne ce soir « je n’aurais pas contraint Shalit à accepter cette interview s’il n’avait pas voulu, et il avait l’air d’être d’accord ». Plus conne tu meurs, on dirait du Pascal Boniface.
 
Mais ce n’est pas tout, tenez-vous bien…!
 
Pour corser encore un peu les choses, Amir Mizroch (1) révèle sur son blog, en commentant ce qu’il appelle « le dégoûtant interview », que l’on entend clairement, en arabe, la journaliste se disputer avec le traducteur qui tente de lui expliquer que Shalit est fatigué et qu'il a besoin de faire une pause (sic)
 
Puis, lorsque Shalit, répond à une question en hébreu : « je ne me sens pas très bien, je n’ai pas l’habitude de voir autant de monde », le traducteur dit « il se sent bien, et il remercie ceux qui l’ont relâché ». Le reste est à peu près du même tonneau. En France aussi, on diffuse quelques fois des faux reportages…Vive les démocraties arabes !
 
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
(1) http://amirmizroch.com/2011/10/18/watch-egypt-tv-despicable-interview-with-gilad-shalit/
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz