FLASH
[26/03/2017] Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 octobre 2011

Oskar Freysinger

Michel Garroté – Suite aux élections parlementaires suisses, hier, dimanche 23 octobre 2011, l'Union Démocratique du Centre, un parti libéral conservateur, reste le premier parti politique de Suisse avec 26,8% des voix. Oskar Freysinger (photo) est ainsi député au Conseil National. Le Parti Socialiste recule à 18,9%, le Parti Libéral(centriste) recule à 15% et le Parti Démocrate Chrétien recule à 12,1%. Cela n’empêche nullement certains médias – et c’est tout simplement pathétique – de parler de « net recul » de l'Union Démocratique du Centre, qualifiée de « droite populiste »…

Mais le fait est que les Suissesses et les Suisses ont fait –une fois de plus – de l'Union Démocratique du Centre le parti le plus fort de Suisse, malgré le fait que les autres partis, les médias et mêmes les autorités aient tenté par tous les moyens de dénigrer l'Union Démocratique du Centre.

© Michel Garroté, rédacteur en chef www.dreuz.info & sources

mgarrote56@gmail.com

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz