FLASH
Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gilles William Goldnadel le 25 octobre 2011

William Goldnadel revient sur l'indignation sélective des médias français, à travers notamment l'affaire Continental et la prise d'otage de la semaine passée.

Ces "salopards" de Continental

Le 19 octobre, les 500 ex salariés de l’usine Continental de Clairoix étaient devant le Conseil de prud’hommes de Compiègne pour demander des comptes à leur ancien employeur pour licenciement abusif. Bertrand Bissuel dans Le Monde du lendemain présente le conflit douloureux des « Conti », de manière mesurée, en donnant la parole aux avocats des deux parties.

Le même jour, sur France Info à 19h, le porte-parole des « Conti », durant 10 minutes qualifie la partie adverse de « bourreaux » et de « salopards ». Commentaire de la journaliste : « On vous sent très ému, on le comprend ». Histoire sans doute de calmer le climat. Aucun point de vue adverse. A la vérité, je ne me souviens pas d’avoir jamais entendu l’opinion d’un employeur assigné, sur France Info. C’est sans doute qu’ils n’ont rien à dire, ces salopards.

Le CSA rappelle à l'ordre les médias

Le 20 octobre, le CSA a été contraint de rappeler à l’ordre des médias pour non respect du pluralisme. Ce gendarme placide n’a pas apprécié l’omniprésence des socialistes à l’antenne des chaînes d’information et à la radio. C’est heureux qu’il l’ait fait, car je n’avais pas lu sous la plume du Nouvel Obs télé ou de Télérama, habituellement plus vigilants, la marque de la lassitude ou de la réprobation.

Ces femmes qui « ont brisé l’omerta »

Mais soyons juste, il n’y a pas que la presse marquée pour être victime de l’idéologie.

En l’espèce victimaire : le leader des journaux «people » consacrait cette semaine un grand article très essentialiste sur les femmes qui « ont brisé l’omerta » ; « elles ont parlé et un grain de sable a enrayé la belle machine » ajoute, emphatique et empathique, Paris Match. Parmi les héroïnes : Hélène de Yougoslavie, Irène Frachon et Nafissatou Diallo.

A aucun moment, le journaliste ne se pose l’élémentaire question : en guise de courageuses révélations, ont-elles, toutes, servi noblement la cause de la vérité ?

Tristane Banon a-t-elle gagné ?

Mlle Tristane Banon ne faisait pas partie de l’aréopage des justicières célébrées, et pour cause, le même hebdomadaire consacrait, dans le cadre de l’article immédiatement précédent, six pages à son livre autobiographique. Lorsqu’elle demandait à la cantonade ce qu’aurait bien pu rapporter la procédure qu’elle a diligentée et à laquelle elle a décidé à présent de renoncer, on a peut-être un début de réponse. Mais foin de spéculations intellectuelles oiseuses.

En revanche, ce qui ne relève pas de l’hypothèse, c’est que contrairement à ce qu’a l’air de penser son avocat, une décision de classement sans suite du parquet peut difficilement être considérée comme une victoire de la partie poursuivante. Quand bien même serait-elle agrémentée de digressions émanant non de juges indépendants mais de préposés à l’accusation.

« Printemps Arabe » et sort tragique des chrétiens d’Orient

Marine Le Pen, jeudi, sur France Inter. Elle s’exprime sur le fameux « Printemps Arabe ». Comme elle refuse de participer à une messe extatique et obligatoire le célébrant, le toujours optimiste Bernard Guetta la somme de donner des exemples précis justifiant son manque d’enthousiasme. L’incorrigible pessimiste évoque alors le sort tragique des chrétiens d’Orient. Mais, s’esclaffe son contradicteur, ça n’est pas d’hier, à l’est rien de nouveau ! C’est très vrai, sauf que je ne me souviens pas que la radio de service public y ait consacré beaucoup de chroniques depuis 30 ans.

Non, je deviendrais injuste. Le 23 décembre au matin, alors que les chrétiens étaient massacrés en Égypte comme en Irak, Frédéric Barreyre, pour commenter les fêtes de Noël, à Bethléem et Nazareth, faisait dire sans contradiction à un prélat de Palestine que les juifs méprisaient les chrétiens et qu’ils avaient même l’habitude de cracher sur eux à Jérusalem. Et on dira ensuite que la France Inter oublie le Saint-Sépulcre.

La même Marine a cru devoir critiquer le choix de « Giulia » par les parents Sarkozy. Mouais. La maman n’est-elle pas d’origine italienne ? Et Carl Lang, Gracchus Babeuf, Alexis Léger, Sadi Carnot, Yann Le Pen avaient-il tous des parents indignes ? 

Un preneur d'otages antisémite

J’oubliais le début de la semaine. Lundi, prise d’otages à Pôle Emploi par un soi-disant déséquilibré ou désespéré se revendiquant ouvertement comme antisioniste et même antisémite.

Il communique ses exigences ciblées par le truchement préférentiel de Rue 89. Ce dimanche les nombreux commentaires sous l’article, approbateurs ou mettant en cause directement les juifs figuraient toujours sur le site. Que des simples d’esprit d’extrême gauche laissent libre cours à leurs ressentiments haineux sans être autrement censurés n’est plus pour m’émouvoir. Mais je suis bien certain que les droits de l’hommistes indignés préféreront regarder ailleurs. A droite par exemple.

Le peuple français est-il chauvin ?

Dimanche : l’équipe de France de rugby perd par la grande porte. Voilà des joueurs et leur entraîneur qui auront été roulés dans la fange nationale avant même d’avoir joué le premier match. Il m’arrive parfois secrètement de trouver le peuple français pas assez chauvin.

Entre le trop d’amour de soi d’hier et la dilection pour l’altérité d’aujourd’hui, n’y aurait-il pas une voie médiane ? La dérision systématique, la déprision de commande ne finiront-elles pas par lasser même les esprits les plus conformes ? Vive la France.

© Gilles William Goldnadel

L'article original peut être consulté sur le blog de Gilles William Goldnadel

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz