FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 31 octobre 2011
J’ai déjà eu l’occasion de dire ce que je pensais du vieillard indigne appelé Stéphane Hessel. Pierre-André Taguieff a ajouté en ces colonnes des détails supplémentaires très utiles pour montrer que, outre le fait que c’est un vieillard indigne, c’est aussi un usurpateur.
 
Ne ratant jamais une occasion d’ajouter une vomissure à celles qui l’ont précédée, Stéphane Hessel a continué sur sa lancée cette semaine : ce n’est plus le vieillard indigne, cette fois, c’est papy fait de la collaboration active avec le terrorisme antisémite, version gore. 
 
Après avoir répété, formule rituelle, qu’il était à demi juif, ce qui ne l’immunise pas contre le fait d’être ce qu’il est, et après avoir souligné qu’il aimait la culture juive et ce que « nous devons tous au peuple juif », formules utilisées par tous les antisémites politiquement corrects d’aujourd’hui, Hessel s’est livré à une apologie du Hamas, défini par lui comme « mouvement nationaliste libérateur ». Il a ajouté que « La Palestine est militairement occupée ». Ce qui, dans ce contexte, signifie une approbation de la « libération » que veut le Hamas, à savoir, une extermination de tous les Juifs du Proche-Orient, nécessaire pour que la « libération » soit complète et pour que l’ « occupation » cesse vraiment.
 
Il a assimilé les actes terroristes commis par le Hamas à une « violence nécessaire pour obtenir un progrès dans des négociations », et a donc légitimé les actes terroristes. Il a placé sur un pied d’équivalence la « résistance du peuple palestinien » et la résistance en France comme l’occupant allemand dans les années 1940. 
 
Quels que soient ses propos, par ailleurs, sur Israël, il est apparu ainsi sous son vrai visage : celui d’un complice des assassins djihadistes par le recours à l’apologie de ceux-ci, celui d’un compagnon de route enthousiaste de racistes anti-juifs qui ne cachent pas une seule seconde leurs intentions génocidaires. 
 
Son visage est aussi celui de quelqu’un qui nie la légitimité de l’existence d’Israël, et qui affirme les droits pleins et entiers d’un « peuple » conçu comme une arme destinée à exterminer les Juifs du Proche-Orient, donc les droits pleins et entiers de maîtres terroristes d’utiliser cette arme pour transformer Israël en charnier, et les Arabes de Gaza et de Judée-Samarie en animaux sacrificiels. 
 
En plaçant la résistance française sur un pied d’équivalence avec le Hamas, Hessel a fait bien pire que salir la résistance en la ravalant au rang d’une organisation antisémite empreinte de bestialité : il a identifié la résistance française à un mouvement qui, outre ses racines islamistes, est aussi imprégné d’idées issues directement du nazisme, et il a donc trahi absolument et de part en part les idéaux qui ont pu être ceux de la résistance française, car celle-ci luttait contre le nazisme et contre la bestialité antisémite de celui-ci. 
 
Hessel prétend incarner l’esprit de la Résistance : ses valeurs d’aujourd’hui sont plutôt celle d’un homme qui aurait envoyé des Juifs à la chambre à gaz après les avoir dénoncés à la Gestapo. 
 
Les journalistes qui ont réalisé l’entretien, pour Europe 1 et TV5 ne sont pas responsables et ont eux-mêmes semblé effarés de ce qu’ils entendaient. C’est bien davantage qu’effarant. 
 
Parce que, je cite, « le Hamas est une organisation terroriste classée comme telle par notre pays, l'Union Européenne, les USA, l'O.N.U , parce que le sieur Hessel a par ses déclarations, fait l'apologie des actes de terrorisme (délit prévu et réprimé par nos lois), parce qu'il incite à la haine, et qu'il invite l'opinion à croire que ce terrorisme qu'il glorifie est un comportement à imiter, le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme que dirige Sammy Ghozlan a décidé de porter plainte. 
 
Je serai, s’il en a besoin, au côté de Sammy Ghozlan, pour qui j’ai une profonde estime. 
 
Puisque Stéphane Hessel utilise le mot « indigné » et en a fait un mot d’ordre pour tous les indigents de la pensée, qui imaginent qu’il suffit de trépigner sur place pour redresser une économie et pour faire avancer la liberté, mot qu’ils souillent à chaque fois qu’il l’emploient, je dirai que ce qui m’indigne, moi, au sens propre du terme, est qu’un personnage qui devrait déjà être dans les poubelles de l’histoire, ou dans la cuvette des toilettes avant qu’on ne tire la chasse en se pinçant le nez, est devenu une sorte de maître à penser qu’on exhibe, et qui s’exhibe lui-même partout. 
 
Nous sommes vraiment dans une époque répugnante où les valeurs les plus minimales d’éthique et de dignité semblent avoir complètement disparu. 
 
Me dire que quatre millions de personnes ont acheté l’opuscule Indignez-vous et ne l’ont pas fait pour l’utiliser comme papier toilette mais pour le lire, m’inquiète profondément. 
 
Avoir vu Stéphane Hessel parader, le jour de l’investiture de François Hollande par le Parti socialiste, mène à considérer que le pire est à attendre si François Hollande est élu à la Présidence.
 
Si le pluralisme existait encore en ce pays, nous n’en serions pas là, Indignez-vous est partout.
 
Comment le peuple palestinien fut inventé sera, par contre, boycotté. Vous qui me lisez avez le moyen de combattre le boycott, le seul moyen.
 
Au train où vont les choses, on ne pourra bientôt plus parler d’avenir sombre. On pourra dire qu’il n’y a plus d’avenir du tout. Nous n’en sommes plus très loin.
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz