FLASH
Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  |  Colorado : 3 ans après la légalisation de la Marijuana, les morts sur les routes de consommateurs ont progressé de 62%  |  Colombie : le Sénat approuve à l’unanimité un nouveau plan de paix avec les terroristes communiste FARC  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 novembre 2011
Les bisounours de service n’existent que parce qu’ils sont cul et chemise avec les médias, qu’ils font eux mêmes partie de la famille médiatique, et qu’ils débitent une pensée appauvrie.
 
Les bisounours de service ont promis un Printemps arabe démocratique, les Frères Musulmans l’ont emporté en Tunisie.
 
Les bisounours de service vont nous refaire le même coup, sur les plateaux télés, dans les débat d’experts et de spécialistes, à propos des élections parlementaires égyptiennes qui vont se tenir à partir 28 novembre prochain et jusqu'au 10 janvier. Comme dit Michel Garroté : ne croyez pas un mot de ce que vous entendrez !
 
Voilà ce que vous n’entendrez ni ne lirez pas.
 
Taner Mohsen Fahim, un égyptien de trente ans, vient d’être arrêté pour avoir décapité sa fiancée après qu’il l’ait suspectée d’être enceinte d’un autre homme, rapporte le quotidien Bikyamasr. Selon le système légal égyptien, il encoure une peine très faible, car les meurtres d’ « honneur » sont très courants, en Egypte, et sont toujours perpétrés par un membre de la famille, un frère, un père, ou le mari.
 
Le parti islamiste des Frères Musulmans est la seule force organisée, structurée du pays, et les sondages lui donnent entre 15 et 30% de chances de succès. Par comparaison, les sondages donnaient à Ennahda, le parti islamiste tunisien, 20% de voix, et ils en ont obtenu 41.5%.
 
Près de 100% des Frères musulmans se déplacent pour voter, car la discipline du mouvement ne tolère aucun écart, et les membres actifs se tournent de plus en plus vers le salafisme.
 
Le sondage du Pew Research d’avril dernier confirme que :
67% des Egyptiens pensent que la loi doit suivre strictement les principes du Coran, et de la Charia – la loi islamique.
27% pensent que la loi doit, dans une certaine mesure, suivre les principes de l’islam.
Donc 6% pensent que la Charia ne doit pas servir de modèle sociétal.
 
Un sondage de décembre indique :
82% des égyptiens pensent qu’il faut punir de caillassage en public, les femmes adultères.
77% pensent qu’il faut couper la main des voleurs.
 
Les médias égyptiens sont tenus en laisse, très courte, et le gouvernement n’hésite pas à étaler publiquement qu'il les contrôle, ce qui ne semble pas perturber plus que ça la population. Ainsi, en première page du quotidien en langue française « le Progrès Egyptien » du 26 octobre, peut-on lire que « le premier ministre, Dr Essam Charaf, a promulgué un décret portant nomination de M. Mohamed El Sayed El Azzawy au poste de rédacteur en chef du journal « Le Progrès Egyptien » : je suppose que c’est le genre de démocratie qu’imaginent nos experts.
 
Et l’économie, déjà peu reluisante, dans ce pays arabe donc économiquement aussi handicapé que les autres pays arabes de la planète, est minée par la terreur et l’insécurité. Selon Zawya.com, l’insécurité est devenue le souci numéro Un des hommes d’affaires égyptiens depuis la révolution militaire et la chute de Mubarak. Les gangs armés arrêtent les voitures et repartent avec, des hommes masqués attaquent les usines pendant la nuit, et volent les marchandises. « Un gang est reparti avec cent tonnes de cuivre » dénonce Ayman Reda qui possède une usine, située à cinquante kilomètres du Caire, ce qui l’oblige maintenant à porter une arme lors de ses déplacements. 
 
Et bien entendu, les Chrétiens vivent toujours l’enfer de la terreur, de la soumission, de l’humiliation et des lois restrictives. Ils sont peu à peu chassés, ou massacrés, par les musulmans, dans l’indifférence la plus totale.
 
Voilà la situation. Le reste n’est que mensonges, balivernes, "bonifaceries" et désinformation.
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://mideast.foreignpolicy.com/
http://bikyamasr.com/47046/egypt-man-decapitates
http://www.zawya.com/story.cfm/
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz