FLASH
[29/06/2017] Paris attentat : des traces d’explosifs découverts dans une voiture – 3 suspects interpellés  |  Grande Bretagne : centre commercial Dockside bouclé : un homme a tranché la gorge d’une femme dans un parking  |  France, vous n’êtes pas les seuls : En irlande, un juge décide de donner « une dernière chance » à un prédateur sexuel condamné 34 fois  |  USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 novembre 2011
Mi octobre, un jeune chrétien a été lynché en pleine classe par son professeur et ses camarades de classe musulmans parce qu’il portait une croix.
 
L’altercation a commencé lorsque les étudiants, dans un lycée de Mallawi (dans la province de Minia), ont remarqué les croix tatouées sur les poignées du jeune copte, comme c’est la tradition en Egypte, et qu’ils lui ont demandé de les cacher. Le jeune copte a refusé, et leur a montré le crucifix qu’il portait autour du cou, mais dissimulé sous ses vêtements.
 
Furieux, le professeur frappa le jeune homme et incita les jeunes collégiens musulmans à se joindre à lui. Frappé de tous coté par ces bêtes humaines déchaînées, le jeune copte réussi tout de même à s’enfuir et tenta de réfugier dan les toilettes du lycée. En vain. 
 
« ils ont battu mon fils en pleine classe, il a fui dans les toilettes situées au rez de chaussée, mais ils l’ont suivi et ont continué à le frapper » explique le père du jeune homme.
 
Ayman Nabil Labil respirait encore mais était inconscient, mais quand l'ambulance est arrivée sur place, une heure plus tard, le jeune copte était mort.
 
Plus de cinq mille coptes ont assisté aux obsèques du « martyr de la croix », et ont dénoncé les meurtres incessants de chrétiens en Egypte – en vain.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.aina.org/news
http://www.jerychomlodych.pl
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz