FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 novembre 2011
Trois Hollandais d’origine marocaine ont déposé plainte auprès de la Commission pour les Droits de l’Homme de l’ONU – la fameuse commission considérée par les deux derniers Secrétaires Généraux de l’ONU comme portant atteinte à la dignité des Nations Unies dans son ensemble, et dénoncée « comme une machine de guerre idéologique » dans un texte collectif publié en 2008.
 
Sa saisine par ces trois « victimes des discriminations contre les musulmans commises par Wilders » ne surprend donc pas : une machine de guerre idéologique, c’est fait pour servir, sinon ça rouille, et aucun répis n'est permis.
 
De quoi souffrent les trois musulmans ? De « discrimination, d’humiliations, et de menaces », en raison de ce qu’ils considèrent comme des propos continuels de haine dont Wilders empoisonne le climat social néerlandais, de plus en plus anti-immigration et anti-musulmans, détaille le communiqué.
 
On se souvient que Gert Wilders a été traîné en justice pour discrimination, critique de l’islam et incitation à la haine raciale, l’année dernière, après la diffusion de son film Fitna et de plusieurs articles dénonçant l’islamisation de la Hollande.
 
On se souvient également que le tribunal a abandonné l’intégralité des charges retenues contre lui et l’a relaxé en juin 2011, et que, des dires de Geert Wilders, il s’agissait non pas d’un procès contre lui, mais contre la liberté d’expression et la liberté de critiquer une religion, que les musulmans tentent de bâillonner, conformément à la loi islamique.
 
Nous n’avons pas, en France, de Gert Wilders. La décision du Conseil des Droits de l’Homme, si elle devait être négative, n’a aucune valeur contraignante, mais elle pourrait faire une brèche dans le mur qui protège encore la démocratie. Pour encore combien de temps ? 
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.dutchnews.nl/news
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_des_droits_de_l'homme
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz