FLASH
Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 novembre 2011
Trois Hollandais d’origine marocaine ont déposé plainte auprès de la Commission pour les Droits de l’Homme de l’ONU – la fameuse commission considérée par les deux derniers Secrétaires Généraux de l’ONU comme portant atteinte à la dignité des Nations Unies dans son ensemble, et dénoncée « comme une machine de guerre idéologique » dans un texte collectif publié en 2008.
 
Sa saisine par ces trois « victimes des discriminations contre les musulmans commises par Wilders » ne surprend donc pas : une machine de guerre idéologique, c’est fait pour servir, sinon ça rouille, et aucun répis n'est permis.
 
De quoi souffrent les trois musulmans ? De « discrimination, d’humiliations, et de menaces », en raison de ce qu’ils considèrent comme des propos continuels de haine dont Wilders empoisonne le climat social néerlandais, de plus en plus anti-immigration et anti-musulmans, détaille le communiqué.
 
On se souvient que Gert Wilders a été traîné en justice pour discrimination, critique de l’islam et incitation à la haine raciale, l’année dernière, après la diffusion de son film Fitna et de plusieurs articles dénonçant l’islamisation de la Hollande.
 
On se souvient également que le tribunal a abandonné l’intégralité des charges retenues contre lui et l’a relaxé en juin 2011, et que, des dires de Geert Wilders, il s’agissait non pas d’un procès contre lui, mais contre la liberté d’expression et la liberté de critiquer une religion, que les musulmans tentent de bâillonner, conformément à la loi islamique.
 
Nous n’avons pas, en France, de Gert Wilders. La décision du Conseil des Droits de l’Homme, si elle devait être négative, n’a aucune valeur contraignante, mais elle pourrait faire une brèche dans le mur qui protège encore la démocratie. Pour encore combien de temps ? 
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.dutchnews.nl/news
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_des_droits_de_l'homme
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz