FLASH
Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 novembre 2011

 

 

Michel Garroté – Le semi-terroriste du Fatah, Mahmoud Abbas et le terroriste du Hamas, Khaled Mechaal, annoncent, aujourd’hui, jeudi 24 novembre, un « partenariat » lors d'une rencontre en Egypte. « Il n'y a plus de différences entre nous. Nous sommes convenus de travailler comme des partenaires avec une responsabilité unique », raconte Abbas.

« Nous voulons assurer à notre peuple ainsi qu'au monde arabe et musulman que nous avons tourné une nouvelle page importante en partenariat sur tout ce qui touche à la nation palestinienne », ajoute, de son côté, Mechaal.

Abbas et Mechaal « examinent les termes de l'accord de réconciliation et comment les appliquer, avant une reprise prochaine des réunions entre les délégations des deux mouvements pour s'entendre sur les détails », allègue, quant à lui, Azzam al-Ahmad, du Fatah.

Le « partenariat » porte également sur « la question de la trêve (donc pas de paix) en Cisjordanie (la Judée et la Samarie jadis sous occupation jordanienne) et à Gaza (jadis sous occupation égyptienne) avec Israël et la question de la résistance populaire (le terrorisme), son organisation et son encadrement », affirme Azzam al-Ahmad, du Fatah.

Et tout ça alors qu’une désinformation fait état d'un soi-disant accord du Hamas avec le Fatah pour passer de la « lutte armée » (terrorisme à 100%) à la « résistance pacifique » (terrorisme à 99%). Une autre désinformation prétend que le Hamas est prêt à une « résistance populaire pacifique » (terme nouveau pour dire terrorisme). Cette farce provient de Mechaal et a été vendue à Abbas.

Le « partenariat » devrait, dit-on ça et là, prévoir la formation d'un gouvernement d'indépendants chargé d'organiser des élections en mai 2012 au plus tard (« indépendants » et « élections », des mots avec un sens très particulier au sein du Fatah et du Hamas).

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui n’est pas dupe, considère naturellement le Hamas comme une organisation terroriste, et, il a une nouvelle fois critiqué le pseudo accord, appelant Abbas à arrêter le processus de soi-disant réconciliation avec le Hamas.

Le Fatah et le Hamas doivent encore traiter la question de l'unification des « services de sécurité » (encore un terme pour dire terrorisme et répression) du Fatah, de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP) et du Hamas.

Lorsque le terroriste du Hamas, Mechaal, allègue « nous avons tourné une nouvelle page importante en partenariat sur tout ce qui touche à la nation palestinienne » ; et que Abbas allègue « nous sommes convenus de travailler comme des partenaires avec une responsabilité unique », cela implique que la « nation palestinienne » englobe la Judée, la Samarie, Israël et la bande de Gaza.

Et cela implique que cette « nation palestinienne » incluant tout Israël sera placée sous « une responsabilité unique » palestinienne composée du Fatah, du Hamas et de l’OLP. C’est donc un « partenariat » qui raye l’Etat hébreu de la carte et qui efface Israël de la page du temps. Lorsque vous entendez le mot « partenariat », posez-vous la question : partenariat, oui, mais contre qui ?

© Michel Garroté Rédacteur en chef de www.dreuz.info

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz