FLASH
Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 novembre 2011
A 21h00 GMT, samedi 26 novembre, dans la région de Mohmand, à 2.5 km de la frontière afghane, là où les troupes pakistanaises livrent bataille contre les terroristes Taliban, des hélicoptères et des avions de combat de l’OTAN ont attaqué, par erreur, deux bases militaires pakistanaises, tuant au moins vingt huit soldats et faisant onze blessés. 
 
Yusuf Raza Gilani, le premier ministre pakistanais, a annoncé qu’il mentionnerait l’affaire « dans les termes les plus durs » auprès de l’OTAN et des Etats Unis, tandis que le chef des armées a promis que des mesures seraient prises pour répondre à « cette acte irresponsable ».
 
Un haut gradé pakistanais a expliqué « ils ont attaqué notre campement sans aucune raison, et ont tué des soldats qui étaient endormis ».
 
Les forces de l’OTAN ont tenté d’expliquer que la frontières est souvent mal indiquée, et que les cartes afghanes et pakistanaises ont souvent des différences de plusieurs km à certains endroits.
 
Ce à quoi le porte parole de l’armée, le major-General pakistanais Athar Abbas, répondit que les forces de l’OTAN ont reçu des cartes de la région avec les bases militaires pakistanaises clairement indiquées. « quand ils disent avoir des doutes à ce sujet, il n’y a aucun doute à ce sujet. Ces campements ont été marqués, et les repères leur ont été clairement remis, pour qu’ils les marquent sur leurs cartes. De plus, ils sont tous à l’intérieur des frontières pakistanaises »
 
Hillary Clinton a appelé le Ministre des Affaires étrangères Hina Rabbani au sujet de cette catastrophe humaine et diplomatique, tandis que le commandant des forces de l’OTAN en Afghanistan, General John R. Allen, a présenté ses condoléances aux familles des victimes. 
 
A titre de mesure provisoire, les camions de ravitaillement et les tankers de carburant de l’OTAN qui se dirigeaient vers l’Afghanistan ont été bloqués à Jamrud, dans la région tribale de Khyber, près de Peshawar. La frontière sud ouest de la province du Baluchistan a également été fermée. Et le comité de Défense pakistanais s’est réuni et a également décidé de fermer toutes les routes d’approvisionnement et de support logistique des troupes de l’OTAN.
 
Le Pakistan, en coupant les points de passage, ferme les voies d’approvisionnement vitales, qui comptent pour la moitié des livraisons destinées aux troupes de l’OTAN en Afghanistan, explique un des porte-paroles de l’OTAN.  
 
Le comité a en outre exigé des Etats Unis qu’il vide sa base aérienne de Shamsi, dans le Baluchistan, et qui sert de base de lancement d’attaques de drones, dans un délai de quinze jours.
 
Pour terminer, le comité de Défense a décidé qu’il allait « réexaminer l’ensemble des programmes, des activités, et des accords de coopérations passés avec l’OTAN, les USA et l’ISAF (force d’assistance et de sécurité internationale), ainsi que les accord diplomatiques, politiques, militaires et de renseignement ».
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://news.nationalpost.com/2011/11/27/pakistan-closes-nato-supply-routes-after-soldiers-killed-in-raid/
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz