FLASH
[24/03/2017] 10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 29 novembre 2011

 

 

Michel Garroté – L’Iran menace de s’en prendre aux systèmes radars de l’Otan déployés en Turquie. La Turquie a accepté que soit installé sur son sol un radar d’alerte et de détection avancé, dans le cadre de la défense antimissile de l’Otan.

« Si nous sommes menacés, nous comptons d’abord prendre pour cible le bouclier de défense antimissile de l’Otan en Turquie. Et ensuite nous nous en prendrons à d’autres cibles », affirme le général iranien Amir Ali Hajizadeh, Commandant des Forces Aériennes des Gardiens de la Révolution (les Pasdarans) qui supervisent les missiles balistiques iraniens.

Depuis le « printemps arabe » et son hiver islamique, la Turquie et l’Iran, anciens alliés, sont désormais rivaux en matière d’influence au Proche et au Moyen Orient. La Syrie est un élément clé de la dégradation de leurs relations. La Turquie affiche son opposition au régime du dictateur syrien Bachar el-Assad que l’Iran soutient.

La Charte de l’Otan, dont la Turquie est membre, prévoit que les Etats membres de l’Otan conviennent qu’une attaque armée contre l’un ou plusieurs d’entre eux est considérée comme une attaque dirigée contre tous et ils conviennent que, si une telle attaque se produit, chacun d’eux assistera l’Etat membre ou les les Etats membres attaqués y compris par l’emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité.

© Michel Garroté Rédacteur en chef de www.dreuz.info

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz