FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 2 décembre 2011

 

 

Michel Garroté – Arnaud Montebourg se défend, maladroitement, d'être un raciste antiallemand – c’est pourtant ce qu’il est et ce n’est pas la première fois –, après avoir été remis à sa place, et, après s’être fait mouché, pour avoir dénoncé le soi-disant "nationalisme allemand" dans la gestion de la crise de la dette de la zone euro. Le démagogue puéril Montebourg a en effet donné l’assaut contre l'Allemagne, laquelle mènerait, soi-disant, pour tous les pays de la zone euro, à une dangereuse spirale de plans d'austérité. L’on croirait rêver. Mais non. C’est bien ça, la doctrine Montebourg. Interrogé lors de l'émission ‘Questions d'Info’ sur ‘Public Sénat’ et sur ‘France Info’, l’irresponsable pyromane Montebourg s'en était pris à "l'ordre allemand" que voudrait imposer la chancelière Angela Merkel.

"La question du nationalisme allemand est en train de resurgir à travers la politique à la Bismarck employée par Mme Merkel. Ça veut dire qu'elle construit la confrontation pour imposer sa domination", avait ajouté l’outrancier Arnaud Montebourg. Mais dans ce cas, qu’aurait ergoté le même Montebourg, si l’Allemagne avait refusé de sauver la Grèce et si l’Allemagne avait décidé de quitter la zone euro et de revenir au deutschemark ? Aux yeux de Montebourg, le moment serait soi-disant venu "d'assumer la confrontation politique face à l'Allemagne et de défendre nos valeurs". « Nos valeurs » ? Lesquelles ? Celles de la provocation, aussi dangereuse qu’inutile, envers le peuple allemand ?

Daniel Cohn-Bendit, dont je ne partage pas les idées, et, dont je reconnais, toutefois, que, contrairement à Montebourg, il est, lui, au moins, intelligent, Daniel Cohn-Bendit, écrivais-je, a vivement critiqué les propos du clown national-socialiste Montebourg. Daniel Cohn-Bendit a déclaré : "Ce type de déclaration à la hussarde a des relents de nationalisme. Heureusement que Montebourg n'est pas aujourd'hui dans un gouvernement. C'est du mauvais cocorico. Il fait du Front national à gauche". Personnellement, je partage cette analyse de Daniel Cohn-Bendit. Car, en effet, les socialiste Montebourg fait du Front national à gauche ; il fait même du national-socialisme, version clownesque.

Dans un communiqué d’autolégitimation, le démagogue et irresponsable Montebourg tente, sans succès d’ailleurs, de se justifier, en jouant sur les mots "nationalisme" "intérêts nationaux". Montebourg avait déjà tenu, des propos bellicistes inacceptables, dans ‘Salut les terriens’, sur Canal+. En s’affichant à la fois comme un socialiste d’extrême-gauche qui diabolise l’économie réelle et comme un nationaliste antiallemand, Montebourg nous a révélé, à plusieurs reprises, son vrai visage. Le communiqué qu’il vient de diffusé n’y change rien. C’est trop tard, tout simplement. Cet homme est visiblement inculte aux plans historique et politique, irresponsable vis-à vis de l’Allemagne et de l’Europe, et, de ces faits-là, dangereux pour la France. Avec les mouvements d’extrême-gauche « antimondialistes » et « antisionistes », Montebourg représente désormais une mouvance bien plus inquiétante que le Front National. Il serait temps d’en prendre conscience.

© Michel Garroté Rédacteur en chef de www.dreuz.info

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz