FLASH
[21/02/2017] Wikileaks: Assange explose les grand médias qui diffusent des Fake News Media et parle d’“articles de presse utilisés comme des armes”  |  Pays Bas : Coups de feu dans une école de La Haye, la police a retrouvé 1 douille, pas de victime, enquête en cours  |  Pays Bas : des tirs dans une école élémentaire de La Haye – informations en cours  |  Québec: renforcement de la sécurité à l’Assemblée Nationale depuis la découverte de tracts de l’Etat islamique  |  Barcelone : la police tire sur le conducteur d’un camion chargé de bouteilles de gaz qui conduisait à vive allure dans la file inverse  |  L’armée somalienne + la mission africaine en Somalie + ISIS, ont lancé une opération commune contre des bases d’al Shabaab  |  Irak : Une frappe aérienne américaine vient de vaporiser des leaders de l’Etat islamique à Kirbuk  |  Le gouvernement belge retire le permis de résidence à 26 suspects qui ne pourront pas revenir en Belgique  |  Encore des efforts, et les Français pourront remercier internet d’avoir détruit Macron et leur éviter le pire  |  Marine Le Pen a refusé de se voiler pour rencontrer le mufti et a quitté Dar el-Fatwa  |  [20/02/2017] L’ambassadeur Russe auprès de l’ONU Vitaly Churkin est décédé  |  Argenteuil, un jeune de 14 ans invente une agression par des policiers en s’inspirant de Théo  |  Sondage présidentiel : Marine Le Pen 44%, Fillon 56%, Macron en baisse à cause d’internet  |  Une pétition demande à JK Rowling qui veut une migration illimitée, d’accueillir des réfugiés musulmans dans sa demeure de 18 chambres  |  Un musulman de 35 ans a été condamné pour avoir planifié avec l’Etat islamique un attentat dans un bus de Tel Aviv  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 5 décembre 2011

 

 

Michel Garroté – Au bois de Boulogne, en 2006, DSK s’est-il tapé une pute ou un feu rouge ? Selon Bruno Roger-Petit (extraits ; lien vers la source en bas de page) « Claude Guéant ne peut être quitte à bon compte de l'opération à laquelle il s'est livré. Compte tenu des enjeux, de la dimension d'une révélation qui vient s'inscrire dans un contexte plus que particulier, le ministre de l'Intérieur doit livrer tous les éléments à sa disposition. Dire ce qu'il sait et ne pas en rester au stade de l'allusion que l'on soupçonne un rien perverse (lire l'argumentaire à ce sujet de Serge Raffy : lien vers la source en bas de page). Ensuite, transparence oblige, je dois ici mentionner le fait que j'avais entendu parler de cette affaire de contrôle policier à proximité du bois de Boulogne. Un très proche de Dominique Strauss-Kahn, peu de temps avant le 14 mai dernier, durant la folle semaine de l'affaire de la Porsche, m'en avait parlé de lui-même, désireux qu'il était de me démontrer que DSK faisait l'objet de rumeurs malveillantes à quelques semaines de déclarer sa candidature à l'élection présidentielle ».

Bruno Roger-Petit : « Ce proche m'avait donc révélé, à titre d'exemple, que l'on parlait beaucoup, dans certains cercles politiques et médiatiques, d'un contrôle de police ayant eu lieu à la fin de l'année 2006. Il m'avait expliqué que les circonstances dudit contrôle n'avait absolument rien à voir avec ce que la mention "bois de Boulogne" pouvait suggérer dans l'imaginaire commun, me précisant qu'à l'époque DSK habitait à deux cents mètres de là, avenue du Maréchal Maunoury, et qu'il rentrait chez lui. Enfin, il avait ajouté que cette rumeur se répandait parce que justement, elle présentait toutes les qualités pour s'épanouir dans le milieu politico-journalistique. J'avais écouté tout cela sans me douter que ce que je pensais être une simple anecdote allait devenir six mois plus tard un objet de débat public avec polémique à l'appui (…) ».

Bruno Roger-Petit « Entre un feu rouge grillé (ndmg-par DSK, place de Colombie, près du bois de Boulogne, à deux cents mètres de l’avenue du Maréchal Maunoury, où DSK résidait en 2006) et un éventuel contrôle au bois de Boulogne pour d'autres raisons, chacun comprendra qu'il existe une différence quant au choix de faire de cette histoire de contrôle un objet de débat public et que cela mérite d'être examiné, notamment eu égard à la déclaration du ministre de l'Intérieur. Dernière réflexion : pourquoi les deux journalistes du JDD ont-ils eu l'idée de poser cette question là, à ce moment-là, à Claude Guéant, dans le cours d'un entretien où elle parait arriver comme un cheveu sur la soupe ? Qu'il soit permis de confesser notre interrogation à ce sujet, interrogation pour le moment sans réponse », conclut Bruno Roger-Petit.

Pour ce qui me concerne, je me demande vraiment à qui peut encore profiter cette ridicule histoire, de pute ou de feu rouge, datant de 2006. Et je ne cesse d’être déconcerté par l’effarante médiocrité de la campagne présidentielle française.

Une chose est certaine. La prochaine fois que je m’égare sans faire exprès en voiture au Bois de Boulogne, j’évite la place de Colombie, je ne passe pas par l’avenue du Maréchal Maunoury, je ne grille aucun feu rouge, je roule à 35 km/h, fenêtres fermées et portes verrouillées, j’utilise les plaques d’immatriculation de mon voisin, je les enduis de bouse de vache pour les masquer, je porte une fausse barbe et une moustache d’occasion, je me munis de tout l’attirail nécessaire à la recherche de champignons comestibles, d’écorces rares, de papillons de nuit, d’empreintes et de chiures de moineaux. Et, surtout, je cache ma boite de préservatifs à l’intérieur du pare-choc arrière de ma putain de bagnole de merde à la con. Si un flic m’arrête, je prends l’accent anglais et je lui demande où se trouve le fucking bois de Vincennes afin de pouvoir enfin faire pipi sans qu’on me fasse chier tout le temps.

© Michel Garroté Rédacteur en chef de www.dreuz.info

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/220167;gueant-dsk-et-le-bois-de-boulogne-gate-un-controle-pour-un-feu-rouge-grille.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/le-coup-de-sang-de-serge-raffy/20111204.OBS5954/affaire-dsk-le-bois-de-boulogne-gate.html

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz