FLASH
[22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  |  Afghanistan : les talibans tuent 6 membres de services de renseignement dans la province d’Helmand lors d’un attentat suicide avec une voiture chargée d’explosifs  |  Egypte : ISIS affirme qu’un de ses snipers a tué un soldat égyptien le 19 mars à el-Arish dans le Sinaï  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 décembre 2011
Par Laurent Cudkowicz
 
L’employé juif d’un coiffeur parisien va voir son patron et lui dit : « Patron, je dois démissionner »
 
« Mais pourquoi donc ? » lui répond le patron.
 
« Parce que tous vos employés sont antisémites ! »
 
« Allons bon, mon cher Jean-Claude. Je suis sûr que ce n’est pas vrai. Qu’est ce qui vous fait penser cela ? »
 
« C’est simple, patron. Lorsque je leur dit qu’Hitler a voulu tuer tous les juifs et les coiffeurs… »
 
Le patron l’interrompt : « Mais Jean-Claude, pourquoi les coiffeurs ? »
 
« Vous voyez patron, vous aussi ! »
 
L’Iran menace, depuis au moins dix ans, de manière explicite, l’existence d’Israël.
 
Les personnes les plus puissantes de la République Islamique rassemblent tout ce qu’il faut de stratégie, de stratagèmes, de propagande, pour justifier leur vœu le plus cher : voir Israël rayé de la carte. Cette République entreprend la construction de centrales nucléaires « civiles » alors qu’elle dispose des réserves de pétrole parmi les plus importantes au monde. Elle fait régulièrement preuve de ses capacités de lancement de missiles et de fusées et de ses progrès en armement. Elle multiplie ses déclarations belliqueuses vers Israël. Qui plus est, elle mène une campagne de négation de la Shoah, prétendant que celle-ci n’a pas existé, ou qu’elle n’a pas fait autant de victimes juives qu’on veut bien le croire. De plus, elle arme au moins deux forces terroristes qui ont littéralement pris possession de territoires limitrophes à Israël : le Hezbollah au sud Liban, le Hamas dans la bande de Gaza. 
 
Tous les gouvernements israéliens, tous les ambassadeurs d’Israël à l’ONU, tous les ministres des affaires étrangères d’Israël, n’ont eu de cesse d’affirmer auprès de la « communauté internationale », que cette menace doit cesser. Israël est le seul membre de l’ONU auquel un autre Etat membre dénie le droit à l’existence – dans l’indifférence des autres membres.
 
Le monde occidental a certes entrepris des sanctions, progressivement, et plus ou moins timides. Mais jusqu’à présent, elles n’ont, et on le constate, pas réellement freiné  l’Iran dans ses menaces, et surtout dans la mise au point de son programme de nucléarisation.
 
Et puis, soudain, arrive le mardi 29 novembre 2011. 
 
Des étudiants iraniens donnent l’assaut contre l’ambassade de Grande Bretagne à Téhéran. Ils pénètrent dans le bâtiment, arrachent des portraits de la Reine d’Angleterre, brûlent les drapeaux et les tapis. 
 
C’en était trop. 
 
Qu’on menace de rayer Israël de la carte, d’accord. Qu’on se dote de l’arme nucléaire pour mener cette funeste entreprise, d’accord aussi. Qu’on prétende que la Shoah n’a pas eu lieu, à la rigueur. Mais qu’on arrache le portrait de la reine, ça non. Les Juifs, on peut comprendre, mais les coiffeurs…
 
Le résultat ne s’est pas fait attendre : rupture des relations diplomatiques, rappel et renvoi de diplomates du Royaume-Uni, d’Italie, de France, de Norvège, et des Pays-Bas. Ils ont estimé que la menace était devenue trop forte. Du coup, les sanctions ont pris un tournant virulent : menaces de blocage des relations avec la banque nationale iranienne, menace d’embargo sur le pétrole, interdiction de voyages de dirigeants.
 
La leçon à retenir : les Juifs n’auront l’aide de leurs amis que si les coiffeurs sont menacés.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Laurent Cudkowicz pour www.Dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz