FLASH
Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 décembre 2011

 

 

Michel Garroté – Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat française à la Jeunesse, qui avait déclaré ne pas connaître d’islamistes modérés, a été réprimandée par le cabinet du Premier ministre. Ses prises de position lui ont valu un coup de fil incendiaire de Jean-Paul Faugère, le directeur de cabinet du Premier ministre français, François Fillon. Jean-Paul Faugère a reproché à Jeannette Bougrab de remettre en cause la politique étrangère de la France, allant jusqu’à l’accuser de haute trahison. Ce n’est pas l’Organisation de la Coopération Islamique qui le dit, mais le directeur de cabinet du Premier ministre français.

Il n’y a pas de charia light. C’est cette phrase de Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat à la Jeunesse, qui irrite Jean-Paul Faugère. Jeannette Bougrab avait, en outre, déclaré par-ci et écrit par-là : "je n’accepte pas l’idée qu’on puisse fonder une Constitution sur la charia. Il n’y a pas de charia light. Je suis juriste et on peut faire toutes les interprétations théologiques, littérales ou fondamentalistes que l’on veut, mais le droit fondé sur la charia est nécessairement une restriction des droits et libertés, notamment de la liberté de conscience, car l’apostasie est interdite. Il n’est pas possible de se convertir. Les mariages mixtes ne sont pas reconnus. Une femme musulmane ne peut pas se marier avec un non-musulman. Aux yeux de certains, ce n’est peut-être pas grave si des femmes doivent désormais être voilées ou si demain elles n’ont plus les mêmes droits. Pas pour moi. Je ne transige pas sur cette question de l’égalité juridique. Et il faut être attentif au double langage. En Egypte, on a vu les violences dont sont victimes les chrétiens coptes. Aujourd’hui, sur la place Tahrir, des femmes sont agressées parce que ce sont des femmes. Ben Ali ou Moubarak avaient agité le chiffon rouge des islamistes pour obtenir le soutien des pays occidentaux. Mais il ne faudrait pas tomber dans l’excès inverse. Moi, je ne soutiendrai jamais un parti islamiste. Jamais. L’égalité ne peut pas être à géométrie variable. La démocratie n’est pas un supermarché où l’on pourrait prendre uniquement ce qui nous fait plaisir. Je fais partie de celles qui estiment qu’on peut interdire des partis politiques fondés sur des pratiques qui portent atteinte à une Constitution".

En réprimandant Jeannette Bougrab, alors qu’elle ne fait que dire la vérité, Jean-Paul Faugère, pourtant UMP et non PS, sans le savoir, roule pour Marine Le Pen, qui elle, une fois de plus, passera pour la seule candidate osant critiquer les islamistes. Si Jeannette Bougrab était candidate en 2017, je voterais pour elle.

© Michel Garroté Rédacteur en chef de www.dreuz.info

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz