FLASH
[25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 décembre 2011
Ce n’est pas un gag.
 
Harry Potter a existé, il était anglais, et il est enterré à Ramle, près de Tel Aviv, dans le cimetière militaire britannique. 
 
Harry Potter, le vrai, est originaire de Kidderminster, Worcestershire. Il est né à Birmingham, et il s’est engagé en 1938 pour défendre la Palestine mandataire dont la mission était de recréer le foyer national Juif. Potter est un nom juif. On ne sait pas si Harry Potter, celui qui fut tué dans une embuscade arabe, en rentrant à sa base à Hebron, est Juif lui aussi. 
 
On sait, cependant, qu’il a triché sur son âge pour pouvoir entrer dans l'armée, et qu’il est mort un an plus tard à l’âge de 18 ans, et non 19 comme indiqué sur sa pierre tombale.
 
Harry Potter a passé ses huit mois d’entraînement dans le 1er bataillon du régiment de Worcestershire, à Aldershot dans le Hampshire, avant d’être envoyé en Palestine. Son unité était en garnison dans la région afin de protéger la population Juive des attaques arabes. Il était pilote dans la section des transports motorisés, et avait hérité du surnom de « Crash Harry ».
 
Le 22 juillet 1939, il revenait à sa base, située à Deer Sha’ar près d’Hebron, en convoi, lorsque ce dernier fut attaqué par des terroristes arabes – déjà. Harry Potter fut atteint à mort par un sniper, raconte un soldat qui était avec Potter lors de l’attaque.
 
Harry Potter, non pas celui du roman, mais celui qui est enterré en Israël, repose aux cotés de centaines de soldats britanniques qui ont combattu contre l’Empire Ottoman durant la première guerre mondiale, puis pour le Mandat Britannique sur la Palestine qui devait créer un foyer national Juif dans ces régions quasi abandonnées.
 
Clin d’oeil supplémentaire, Harry Potter est enterré à Ramle, une petite ville qui est, de toute la région couverte par Israël, la Judée et Samarie, et la bande de Gaza, la seule créée par des arabes.
 
Harry Potter n’a pas de connexion avec le héros des films, à un détail troublant près : David, le vrai père du vrai Harry Potter, avait, sur le visage, une cicatrice identique à celle du personnage du film. Sa tombe est visitée chaque année par des milliers de touristes, depuis qu’elle a été découverte.
 
La Tombe d’Harry Potter se situe tout au fond du cimetière, en face de la dernière obélisque, dans la seconde section en partant de la gauche.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz