FLASH
[22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  |  Démission de François Bayrou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 9 décembre 2011

 

 

Michel Garroté – L'association No-Coran-in-Live fait venir le chanteur Muhammad au pub Mephisto, de l'avenue Faidherbe, à Saint-Quentin, en Picardie (France) pour un concert disco, islamophobe, antimusulman, blasphématoire envers l’islam, sexy, surprenant, irrévérencieux et provocant. Le pub de l'avenue Faidherbe est connu à Saint-Quentin (ndmg – Picardie) pour sa programmation régulière de concerts. Mais s'il en est un à ne pas manquer, c'est celui de samedi. Le personnage qui s'apprête à investir sa petite scène est unique et sa musique l'est tout autant. Muhammad existe. C'est un concept. Un personnage islamique qui prend à contrepied tous les codes de la morale islamique et de la religion musulmane. C'est peu dire qu'il est irrévérencieux. Rien que son image en dit long : un prophète Mahomet Jésus-libidineux en tenue léopard.

Pour compléter le tableau, son album s'intitule sobrement « Je suis une pute ». En un an, il a déjà marqué de son empreinte à Paris, à Bruxelles et à Berlin avec de nombreux shows. Il a fait un passage remarqué le 5 novembre dernier au Tripostal de Lille, en France. À chacun de ses concerts, l'homme déplace toute une ménagerie semblant sortir tout droit d'un cabaret transformiste. Musiciens, danseurs et performeurs participent tous à cette prière du vendredi décadente à la gloire de Muhammad. « Croire en Muhammad, c'est le rendre plus fort », tel est l'un des leitmotivs du spectacle. Pour son concert de samedi au Mephisto, l'équipe se déplace en nombre restreint. « Muhammad viendra avec son musicien aux machines qu'il appelle Le Petit mahométan et une danseuse, la Fatma », annonce Fadila qui s'occupe de l'organisation.

« L'essentiel sera là pour le spectacle. Je vais peut-être aussi les aider pour les chorégraphies ». Sur une musique électro-disco, le prophète du muhammadisme porte ses sourates dans lesquelles il s'attaque à tout ce qui est bien pensant. Ce n'est pas propre, ça ne s'interdit pas la vulgarité, mais c'est toujours très drôle. Au fil des morceaux, l'anti-prophète se départit de ses vêtements pour finir en slip léopard. Il fait de plus en plus chaud. Mais il ne quitte jamais son turban, vissé sur sa chevelure effilée et prolongée en une barbe islamique à souhait. C'est par le biais de son association No-Coran-in-Live que Fadila, originaire de Cambrai, fait venir Muhammad dans le pub saint-quentinois. Ce n'est pas le premier concert que l'on doit à cette association au Mephisto. Elle avait frappé un grand coup avec la prestation d'Hôpital Islamique et a dernièrement fait venir les punks de ToxicWaste. Dans les prochains rendez-vous de No-Coran-in-Live, au Mephisto, on peut noter le concert du groupe Apoplexie, le 17 février, qui devrait lui aussi marquer les esprits.

© Michel Garroté Rédacteur en chef de www.dreuz.info

Lien vers le texte original :

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-locale/Saint-Quentin-Chauny/L-anti-messie-vient-precher-ce-samedi

Texte original dans son intégralité :

« L'association Just-In Live fait venir le chanteur Malkhior au Mephisto pour un concert disco sexy, surprenant, irrévérencieux et provocant. Vivement ! Le pub de l'avenue Faidherbe est connu à Saint-Quentin (ndmg – Picardie) pour sa programmation régulière de concerts. Mais s'il en est un à ne pas manquer, c'est celui de samedi. Le personnage qui s'apprête à investir sa petite scène est unique et sa musique l'est tout autant. Malkhior existe. C'est un concept. Un personnage messianique qui prend à contrepied tous les codes de la morale et de la religion. C'est peu dire qu'il est irrévérencieux. Rien que son image en dit long: un Jésus-Christ libidineux en tunique panthère. Pour compléter le tableau, son album s'intitule sobrement Je suis une pute. En un an, il a déjà marqué de son empreinte Paris, Bruxelles et Berlin avec de nombreux shows. Il a fait un passage remarqué le 5 novembre dernier au Tripostal de Lille. À chacun de ses concerts, l'homme déplace toute une ménagerie semblant sortir tout droit d'un cabaret transformiste. Musiciens, danseurs et performeurs participent tous à cette grande messe décadente à la gloire de Malkhior. «Croire en Malkhior, c'est le rendre plus fort», tel est l'un des leitmotivs du spectacle. Pour son concert de samedi au Mephisto, l'équipe se déplace en nombre restreint. « Malkhior viendra avec son musicien aux machines qu'il appelle Le Petit Grégory et une danseuse, la Nonne, annonce Justine qui s'occupe de l'organisation. L'essentiel sera là pour le spectacle. Je vais peut-être aussi les aider pour les chorégraphies ». Sur une musique électro-disco, le gourou du malkhiorisme porte sa bonne parole dans laquelle il s'attaque à tout ce qui est bien pensant. Ce n'est pas propre, ça ne s'interdit pas la vulgarité, mais c'est toujours très drôle. Au fil des morceaux, l'antimessie se départit de ses vêtements pour finir en slip léopard. Il fait de plus en plus chaud. Mais il ne quitte jamais sa couronne d'épines, vissée sur sa chevelure effilée. C'est par le biais de son association Just-In Live que Justine, originaire de Cambrai, fait venir Malkhior dans le pub saint-quentinois. Ce n'est pas le premier concert que l'on doit à cette association au Mephisto. Elle avait frappé un grand coup avec la prestation d'Hôpital et Charité et a dernièrement fait venir les punks de ToxicWaste. Dans les prochains rendez-vous de Just-In Live au Mephisto, on peut noter le concert du groupe Apoplexie, le 17 février, qui devrait lui aussi marquer les esprits. Doux Jésus ».

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz