FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 décembre 2011
On se souvient que Brice Hortefeux, début janvier 2011, avait déclenché un remous médiatique, en refusant de divulguer le nombre de voitures brûlées durant la nuit de la St Sylvestre.
 
La gauche s’en était émue, parlant même de cruauté anti-jeunes, en considérant que ce black out privait les « jeunes » incendiaires de toute possibilité de comparer leur score à celui des années précédentes.
 
Le chiffre avait été plus tard annoncé : 117 voitures brûlées dans toute la France. 
 
Comme ce chiffre était en léger recul de 20%, les « jeunes » ont donc décidé de mettre les bouchées doubles, et ont ouvert la saison samedi vers 5 heures du matin, à Paris 20e, rue Constant Berthaut.
 
Le bilan est de dix voitures brûlées, un magasin en flammes, et quatre blessés. On ne sait encore pas grand chose sur les raisons de ces incendies qui ont atteint des voitures qui ne se trouvaient pas cote à cote.  
 
Les médias considèrent que ces incivilités sont le résultat de la crise économique, du chômage, du désœuvrement d’une certaine jeunesse issue de l’immigration, et qu’il ne faut pas stigmatiser un groupe de pyromanes contre un autre au risque de faire le feu du Front National. Ils recommandent cependant, dès lors qu’on se rapproche des fêtes de fin d’année, de ne s’aventurer dans les rues la nuit qu’en combinaison anti-feu et armé d’extincteurs.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz