FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 19 décembre 2011

 

 

Michel Garroté – On me dit que la Syrie aurait accepté, aujourd’hui, lundi 19 décembre, de recevoir des observateurs de la Ligue arabe. Un protocole aurait été entériné par écrit, par le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal al-Maqdad et par Ahmed Ven Helli, secrétaire général adjoint de la Ligue arabe. C’est un peu comme si le dictateur iranien ou le (tout nouveau) dictateur nord-coréen avait fait signer, par l’un de ses vice-ministres, un protocole de l’ONU ou de l’UE. D’abord, un protocole n’est pas un accord. En suite, la signature d’un protocole par un vice-ministre à la botte d’un dictateur n’a aucune valeur concrète sur le terrain.

Enfin, et c’est la cerise sur le gâteau, le régime syrien précise, primo, qu’une commission nationale syrienne sera le trait d'union entre la délégation des observateurs arabes et le gouvernement syrien, et secundo, que les observateurs arabes pourront accéder aux points chauds, mais pas aux points militaires sensibles. En somme, on accueille des observateurs arabes en Syrie, certes, mais on les accueille à coups de pied au cul. Du reste, côté opposition syrienne, Burhan Ghalioun, chef du Conseil National Syrien, estime que le protocole signé est une tromperie qui vise à couvrir l'échec du régime syrien.

© Michel Garroté Rédacteur en chef de www.dreuz.info

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz