FLASH
Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 décembre 2011
Par Elie Levy, 
 
J’ai assisté dimanche soir à une réunion qu’ « ils » ont choisi d’appeler « le grand débat ».
 
« Ils », ce sont les organisateurs et les candidats présents. Et le « grand débat » voulait réunir les candidats au poste de Député des Français de l’Etranger pour la 8e circonscription. Sur huit candidats déclarés, trois sont venus : un grand débat vous dis-je !
 
Ce n’était ni grand ni un débat.
 
Je m’attendais à une salle pleine. En tout, supporters compris, il n’y avait pas même deux cent personnes, alors que chaque participant est venu avec ses troupes.
 
Il y avait le camp Gil Taieb, qui applaudissait chaque fois que son champion ouvrait la bouche. Avait-il dit une sottise du genre, je le cite : « ce qui m’intéresse dans cette élection c’est uniquement les électeurs israéliens, les autres pays de la circonscription ne m’intéressent pas tellement », immédiatement un tiers de la salle applaudissait (ce qui est certain, c'est que les électeurs des autres pays vont se ruer pour voter pour lui). 
 
Ces gens plein de bonne volonté n’ont probablement pas compris que si le maire de Sderot et quelques ambassadeurs soutiennent Gil Taïeb, celui-ci rendrait un plus grand service à Israël en se présentant à des élections israéliennes. Qu’il fasse donc son alyah, et les portes de la Knesset lui seront grandes ouvertes – d’autant que nous les Français d’Israël, souffrons d’un déficit de représentation politique.
 
Valérie Hoffenberg nous explique t-elle que son choix, c’est de soutenir son ami Nicolas Sarkozy, et l’UMP dont elle pense infléchir les positions hostiles à Israël – ce qui est pour le moins utopique – et voila un deuxième tiers de la salle qui applaudit frénétiquement ! 
 
Je doute qu’un tiers des franco-israéliens ait envie de soutenir le Président de la République Française en exercice ainsi que son parti. On trouve à l’UMP des amis sincères d’Israël, mais ils ne pèsent pas lourd, face à la discipline du parti.
 
Quand au troisième candidat, le pauvre Edouard Amiach, qu’était-il venu faire dans ce marigot où deux crocodiles se disputaient le morceau ?!
 
J’étais venu assister à un débat politique. 
 
On nous a servi un catalogue à la Prévert : et celui-ci qui a fait ceci et cela pour Israël et ses soldats (que répondra t-il lorsqu’il lui sera demandé, avec raison, ce qu’il a fait pour l’armée Française en Afghanistan ?), et ses paquets cadeaux, et celle-là qui amena son copain Président en visite en Israël, ou lui faire écrire une lettre à Netanyahu. Comme si cela dépendait d’elle. 
 
Et puis on eu droit au petit Poucet de la soirée, Amiach, qui cherche désespérément le chemin qui mène au lobbying de l’Assemblée Nationale.
 
Triste soirée pour la République Française.
 
Triste soirée pour l’Assemblée Nationale, dont ces sires ont dégrafé le rôle du Député, pour – je cite Taieb : « permettre de récolter encore plus facilement de l’argent pour ses bonnes œuvres communautaires ». Vous imaginez la kabbale s’il était élu ? Encore ces sionistes et leur argent ! Non merci Monsieur Taïeb.
 
Ou encore – je cite Hoffenberg – à devenir « l’assistante sociale » de luxe des Français qui vivent ici (et les français d’Italie ?). Elle s’imagine surement que son charme va faire augmenter nos retraites, ou faire obtenir des subventions pour la rentrée des classes de nos charmants bambins. Que n’a-t-elle utilisé son charme pour empêcher la « Voix de son Maitre » de voter une reconnaissance de la Palestine à l’UNESCO ?
 
Le troisième candidat pense, lui, pouvoir « déjeuner avec chacun des députés de l’Assemblée » pour, tel l’apôtre Pierre, répandre la bonne parole. Au rythme des sessions parlementaires, il lui faudra au moins cinq ans pour mener à bien son stérile projet !
 
Et j’apprends que pour participer à ce « grand débat », il a fallu à chacun des candidats qu’il débourse de l’argent pour payer son droit de parole auprès d'une société commerciale !
 
Nos trois compères savent-ils seulement ce qu’est la fonction d’un député ? Pour les avoir entendu, je ne le crois pas. Ils pensent naïvement qu’ils pourront taper sur l’épaule des ministres ? Les doux rêveurs !
 
Je ne parlerai pas du modérateur de ce « grand débat » car on ne tire pas sur une ambulance. 
 
Ce modérateur n’est pas même une ambulance ! C’est un fossoyeur, qui, à coups de pelle funestes, a enterré ce non-événement.
 
Seuls deux candidats furent à la hauteur ce dimanche 18 décembre. Ce furent Daphna Poznanski et Philippe Karsenty : tous deux étaient invités, tous deux ont refusé de participer.
 
Comme quoi les absents n’ont pas toujours tort.
 
A quand un vrai et grand débat d’idées entre ces deux là ?
 
Elie Levy, Membre de l’Union des Français de l’Etranger –
Ses propos et reflexions personnelles n'engagent pas l'Union des Français des l'Etranger. 
 
PS : note de JPG : Philippe Karsenty a réagi sur son blog de campagne à ce « grand débat »
http://www.karsenty2012.com/
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz