FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 21 décembre 2011

 

 

Michel Garroté – Génocidaires de père en fils depuis trois générations, les Kim constituent la dynastie stalinienne la plus criminelle et la plus bouffonne de l’histoire des régimes totalitaires communistes. Cela fait maintenant 63 ans que les Kim font de la Corée du Nord toute entière un vaste camp de prisonniers à ciel ouvert. Depuis 1948, les guerres, les incarcérations, le froid et la famine ont fait des millions de victimes nord-coréennes. Dans le même temps, Kim Il-Sung, Kim Jong-Il, et, maintenant, le petit grassouillet répugnant Kim Jong-Un ont doté leur pays de l’arme nucléaire ainsi que de missiles de très longue portée. Pire, les Kim ont constamment collaboré avec la criminelle dictature syrienne, et, depuis 1979, avec la théocratie intégriste iranienne. Sans les nord- coréens, l’Iran, la Syrie, le FPLP et le Hezbollah n’auraient pas été en mesure de jouer à ce point les facteurs permanents de nuisance, depuis plusieurs décennies, au Proche et au Moyen Orient. Agé de 28 ans seulement, Kim Jong-Un, est désormais à la tête de la puissance nucléaire la plus sinistre, la plus miséreuse et la plus délirante de la planète.

A ce propos, l’agence de presse Fides informe (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « Fin des crimes contre l’humanité, plein respect des droits humains, protection de la liberté religieuse : tel est l’appel adressé par les ONG d’inspiration chrétienne telles que ‘Christian Solidarity Worldwide’ (CSW) et ‘Open Doors’ au nouveau responsable de la Corée du Nord, Kim Jong-un. Les deux ONG œuvrent en faveur de la défense de la liberté religieuse dans le monde et promeuvent des projets d’assistance destinés aux communautés chrétiennes qui souffrent. ‘Open Doors’, dont le siège est aux Etats-Unis, publie chaque année un classement des pays basé sur le respect de la liberté religieuse, classement au sein duquel la Corée du Nord se place au dernier rang ».

Fides : « L’ONG a organisé un tam-tam sur Internet par l’intermédiaire des réseaux sociaux et des blogs afin d’attirer l’attention de la communauté internationale sur le thème de la liberté religieuse en Corée du Nord, pays dans lequel plus de 50’000 Chrétiens sont détenus dans des camps. ‘Open Doors’ invite le nouveau responsable ‘à mettre fin au cycle d’un régime dictatorial inhumain’ et souhaite que ‘augmentent les possibilités d’annoncer Jésus, sans crainte de rétorsions à ceux qui sont tristes et se sentent angoissés par un avenir incertain’. Dans son invitation au respect de la pleine liberté religieuse, ‘Open Doors’ espère que ‘les chrétiens coréens acquièrent une nouvelle audace et une nouvelle sagesse’ pour que ‘le jour de Noël, la lumière du Christ pénètre dans toutes les maisons et dans tous les cœurs en Corée du Nord’ afin de rendre l’espérance à une nation aujourd’hui opprimée et affamée ».

Fides : « Actuellement, note la ‘Korean Church Coalition for North Korea Freedom’, il existe en Corée du Nord de nombreuses ‘communautés chrétiennes souterraines’ et ‘des missionnaires clandestins’ qui, s’ils venaient à être découverts, risqueraient une exécution publique. Dans un rapport envoyé à Fides, CSW exhorte le régime nord-coréen ‘à fermer les camps de prisonniers, à mettre fin aux exécutions sommaires, à respecter la liberté religieuse et à relâcher tous les prisonniers de conscience’. L’ONG invite en outre la communauté internationale (ndmg – en clair, les organisations internationales qui, dans 99% des cas, s’en fichent éperdument) ‘à exercer des pressions afin de promouvoir ces changements’. CSW rappelle que ‘plus de 200’000 personnes se trouvent dans les camps, soumises aux pires formes de torture, les chrétiens étant quant à eux emprisonnés du seul fait de leur croyance’. CSW a contribué à instituer la ‘Coalition internationale pour arrêter les crimes contre l’humanité en Corée du Nord’ (ICNK) qui comprend quarante ONG internationales », conclut l’agence de presse Fides (lien en bas de page).

De son côté, le chroniqueur Daniel Hamiche signale (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « La Corée du Nord est toujours en tête des pays persécutant les Chrétiens. Selon l’index des persécutions de ‘Open Doors’, dont l’édition 2012 paraîtra en février prochain, on estime entre 50’000 et 70’000 le nombre des Chrétiens enfermés dans des camps de travaux forcés, et, donc, morts plus ou moins lentement, en raison de leur croyance. 300’000 chrétiens tâchent de survivre dans la clandestinité la plus totale en Corée du Nord ».

Par ailleurs, il faut ici rappeler le lien entre la dictature nord-coréenne et le terrorisme au Proche et au Moyen Orient (le texte français intégral a été réalisé par Aschkel pour Israël-flash ; ci-après, des extraits adaptés ; liens vers les sources en bas de page) : « Alors que les nouvelles nous rapporte la mort de Kim Jong-Il, l’ONG ‘Law Center’ accuse la Corée du Nord depuis des décennies d’avoir parrainé des actes de terrorisme au Moyen-Orient. Le Law Center représente 30 personnes qui poursuivent la Corée du Nord et le Hezbollah dans une action civile devant la Cour américaine du district de Washington pour des dommages causés par les attaques à la roquette pendant la seconde guerre. Aux Etats-Unis la législation américaine anti-terroriste permet aux victimes de la terreur et à leurs familles d’intenter des poursuites contre les commanditaires étrangers du terrorisme d’Etat et des organisations terroristes, y compris concernant les attaques terroristes qui n’ont pas eu lieu sur le sol américain. En plus de ce procès contre le Hezbollah et la Corée du Nord, il y a eu le procès de dix agents nord-coréens qui ont aidé le Hezbollah dans sa ‘lutte’ contre Israël. Les plaignants sont un résident de Safed qui a souffert de blessures graves et qui est définitivement paralysé après que sa voiture ait été directement touchée par une roquette du Hezbollah ».

Israël-flash : « Un autre est une mère dont la petite fille a été hospitalisée pour un traumatisme grave après qu’une roquette ait explosé à côté d’elle. Dans l’un des avis, un expert en sécurité, le professeur Bruce Bechtol, ancien professeur de relations internationales, a établi les liens entre la Corée du Nord et le Hezbollah formé par des Gardiens de la révolution iranienne, une entité militaire immensément puissante fidèle au guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei. Avant la Seconde Guerre du Liban, la Corée du Nord avait envoyé des composants de missiles à l’Iran, où ils ont été assemblés et ensuite expédiés aux dirigeants du Hezbollah dans le sud du Liban, pour les utiliser contre des cibles civiles israéliennes. Le régime de Kim Jung-il a également aidé le groupe terroriste libanais à construire un vaste réseau de souterrains d’installations militaires, des bunkers, des tunnels et des installations de stockage dans le sud du Liban, sous l’égide d’une société écran, la Mining Development Corporation. Elle a également donné aux dirigeants du Hezbollah des armes et de la formation pour améliorer la performance de ces attaques contre Israël ».

Israël-flash : « Dans une deuxième expertise, le professeur Barry Rubin, directeur du Centre Gloria à l’IDC, précise que des experts nord-coréens ont aidé le Hezbollah a construire un tunnel de 25 kilomètres au Sud-Liban, qui a été utilisé pendant la seconde guerre du Liban pour transporter, stocker et assembler des roquettes. Rubin affirme que même après la Seconde Guerre du Liban, la Corée du Nord a continué à fournir au Hezbollah des armes via le régime de Téhéran, y compris des roquettes M-600, roquettes qui permettent de frapper des cibles dans le centre d’Israël. Le directeur du Centre du droit israélien, Darshan Leitner, a déclaré que le soutien actif de la Corée du Nord au terrorisme au Moyen-Orient n’est pas nouveau mais remonte à presque quatre décennies. Dans son témoignage, l’expert Bechtol soutient que dans les années 1970, le régime nord-coréen, alors dirigé par le père de Kim Jong-Il, à savoir Kim Il-sung, a donné une aide financière aux terroristes du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP), via l’Armée rouge japonaise, un groupe terroriste communiste. La Corée du Nord a aidé et financé les deux groupes terroristes qui ont perpétré le massacre de l’aéroport de Lod en 1972, tuant 26 personnes et en blessant 80 autres. Le fondateur du FPLP, Georges Habache a visité la Corée du Nord en 1970 pour obtenir des armes et du financement ».

Israël-flash : « Peu après, un leader du FPLP, Wadi Hadad a demandé l’aide des trois terroristes de l’Armée rouge japonaise – Kozo Okamoto, Yasuyuki Yasuda et Tsuyoshi Okudaira – (en raison de leur succès d’un détournement d’un avion japonais la même année). Le FPLP ‘avait d’abord voulu détourner un avion d’El-Al’, déclare Darshan-Leitner. ‘Mais quand ils ont réalisé que ne serait pas possible, ils ont prévu de tuer des Israéliens dans une attaque terroriste’. En utilisant des fusils tchèques Vz 58 sur un vol Air France de Rome, Okamoto du JRA et ses collègues du FPLP ont ouvert le feu sur les passagers dans le hall des arrivées de l’aéroport de Lod. Parmi les personnes tuées huit étaient des Israéliens, y compris le renommé biophysicien Aharon Katzir, et 17 citoyens américains qui étaient des pèlerins chrétiens en voyage en Terre Sainte. Okamoto, converti à l’islam, a été capturé, mais libéré en 1985 dans le cadre d’un accord d’échange de prisonniers contre Jibril. Il est présumé vivant et serait au Liban. Dernièrement, le Law Center a remporté une poursuite de plusieurs millions de dollars au civil contre la Corée du Nord au nom des victimes de cette attaque, une victoire qui selon les déclarations de Leitner ‘garantit une mesure de justice pour les victimes du terrorisme et démontre que la Corée du Nord ne peut continuer à soutenir le Hezbollah en toute impunité », conclut Aschkel dans Israël-flash (liens en bas de page).

Michel Garroté Rédacteur en chef de www.dreuz.info

http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=31947&lan=fra

http://www.christianophobie.fr/breves/un-abominable-dictateur-est-mort-en-coree-du-nord-mais-la-persecution-impitoyable-contre-les-chretiens-s%E2%80%99y-poursuit

http://www.israel-flash.com/2011/12/coree-du-nord-soutien-actif-du-terrorisme-au-moyen-orient-depuis-quatre-decennies/#axzz1gYwcsw4L

http://www.israpundit.com/

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz