FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 26 décembre 2011

 

 

Michel Garroté – Kim Jong-Nam, fils aîné du dictateur défunt de la Corée du Nord, Kim Jong-Il et demi-frère du nouveau dictateur Kim Jong-Un se trouve à Pékin où il est « placé sous protection chinoise », autrement dit fait prisonnier par la Chine, grande alliée de la Corée du Nord. Kim Jong-Nam, le fils aîné est arrivé à Pékin depuis le territoire chinois de Macao. Il ne semble pas y avoir de certitude sur l’éventuelle participation de Kim Jong-Nam aux obsèques de son père Kim Jong-Il, prévues après-demain mercredi dans la capitale nord-coréenne, Pyongyang. Kim Jong-Nam, 40 ans, vivait depuis une décennie à Macao. Dans les années 1990, Kim Jong-Nam était pressenti comme favori pour succéder à son père, Kim Jong-Il, à la tête de la Corée du Nord. Nommé – à l’époque – au grade de général, Kim Jong-Nam avait dirigé les services spéciaux et la police politique du régime nord-coréen. Mais sa tentative d’entrée au Japon, avec un faux passeport, et accompagné de deux femmes, avait créé un énorme scandale en 2001.

L'affaire avait enragé son père qui lui avait dénié tout nouveau poste de responsabilité. Kim Jong-Nam quitta alors la Corée du Nord pour le territoire chinois de Macao. Sa localisation à Pékin fait l'objet de spéculations depuis la mort de son père, Kim Jong-Il le 19 décembre dernier et la désignation de son demi-frère, Kim Jong-Un, dix ans plus jeune, pour succéder à leur père. Kim Jong-Nam avait critiqué le système dynastique de succession instauré en Corée du Nord depuis la fondation du pays par son grand-père, Kim Il-Sung, dans une interview donnée, en janvier de cette année, au journal japonais ‘Tokyo Shimbun’. "Il n'y a pas eu de succession par hérédité, même pas pour le président chinois Mao Zedong. Cela ne correspond pas au socialisme", avait affirmé Kim Jong-Nam au Tokyo Shimbun’. Désormais, Kim Jong-Nam est « placé sous protection chinoise », autrement dit fait prisonnier par la Chine. Il devrait être placé sous résidence surveillée. Son exil doré à Macao semble ainsi terminé.

Michel Garroté, rédacteur en chef de www.dreuz.info

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz