FLASH
Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 2 janvier 2012

Michel Garroté – La ruse, c’est ce qui tient lieu d’intelligence chez les médiocres. Le fait qu’il existe des médiocres n’est pas, en soi, un problème. En revanche, lorsqu’un médiocre assume une haute fonction, ce médiocre peut  se révéler rusé, narcissique et schizophrène. Et c’est cela, le problème. Certes, en 2007, la rivale (de l’individu susmentionné) était tellement gourde et allumée, que nous avons soutenu l’individu susmentionné. Il faut dire qu’à l’époque, l’individu nous semblait, tout de même, un peu moins pathologique que sa rivale. Mais depuis, l’individu a cumulé cinq ans de pouvoir. Et tout le monde a constaté qu’il est non seulement rusé, mais aussi, narcissique et schizophrène.

Il l’est infiniment plus que l’on été De Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand et Chirac. Je sais pertinemment que De Gaulle et Mitterrand étaient rusés et narcissiques. Mais ils étaient rusés et narcissique avec un certain panache. Et ils n’étaient pas, en plus, schizophrènes. L’individu susmentionné, en revanche, est les trois : rusé, narcissique et schizophrène. La drague du FN, puis l’ouverture à gauche ; la drague de Kadhafi, puis la guerre en Libye ; la drague de Al-Assad, puis l’exigence de son départ ; ni De Gaulle, ni Mitterrand, n’ont été à ce point inconstants et pourtant, Dieu sait qu’ils ont menti et trahi.

A cet égard, l’année 2011 fut un modèle du genre, un cas sans précédent, une grande première. Je ne reviendrai pas ici sur chaque épisode. Il y en a eu pratiquement un par semaine ; et parfois même, un par jour. Oui, je sais, avec la gauche, cela serait pire, dit-on. C’est possible, en effet. Encore que je n’en ai pas la preuve. Après tout, la France est passée du statut de grande puissance à celui de puissance moyenne ; de la condition de pays légèrement endetté à celle de pays surendetté ; de Nation avec encore quelques ressources humaines à Nation communautariste dépressive. A Nation moyenne, ne faut-il pas président moyen ? Il serait ici utile de se placer à l’échelle internationale. Et de songer aux conflits de toutes natures qui pourraient avoir lieu cette année. Un individu rusé, narcissique et schizophrène saurait-il faire preuve – en situations de conflits majeurs – de retenue, de sérénité, de bon sens ? Très franchement, je vois mal un Hollande ou un Bayrou dévisser et partir en vrille, si la planète faisait, cette année, l’objet de multiples secousses à large spectre.

En termes de ruse, de narcissisme et de schizophrénie, je pense – tout au moins j’ose espérer ­– que Hollande et Bayrou ne souffrent pas de cette pathologie aigüe, du moins pas à un stade aussi avancé. Dois-je rappeler qu’aux yeux de la presse étrangère, les pouvoirs cumulés et accumulés par l’individu susmentionné sont tout simplement qualifiés d’impensables aux USA, au Royaume Uni et en Allemagne ? L’on reproche à Guy Millière de proposer l’abstention en avril et mai prochains. L’on reproche à Jean-Patrick Grumberg de ne pas proposer un choix électoral clair et limpide. L’on me reproche d’être à droite de l’UMP et à gauche du Front National. J’accepte ces reproches. Jusqu’à un certain point, je peux aussi les comprendre. En revanche, je refuse de décider – début janvier – que le « moins pire » serait de voter, pour l’individu susmentionné, en avril et en mai prochains. J’ignore comment va se terminer – à l’échelle du globe – ce mois de janvier. Je ne peux donc rien proposer – à l’échelle de la France – pour avril et mai. Du reste, en parcourant, ce matin, le wire et le net, j’ai constaté que l’individu susmentionné, ne soulève toujours pas, d’enthousiasme délirant.

Ainsi, la revue de presse LSB signale que (extraits) « Nicolas Sarkozy, qui affirmait en septembre être étranger à l'affaire des rétrocommissions du contrat pakistanais, aurait pourtant validé en 1994 la création d'une société luxembourgeoise qui servait à payer les intermédiaires. L'affaire de Karachi s'est soldée par un attentat perpétré le 8 mai 2002 tuant 15 personnes, dont 11 Français employés de la DCNI à Cherbourg. Libération s'appuie sur un procès-verbal d'audition du 2 décembre, devant le juge Renaud Van Ruymbeke, de Gérard-Philippe Menayas, ancien haut fonctionnaire du ministère de la Défense et ex-directeur administratif et financier de la DCNI, branche internationale de la Direction des constructions navales qui a vendu en 1994 au Pakistan des sous-marins Agosta ».

LSB : « Interrogé sur la création en 1994 au Luxembourg de la société offshore Heine, utilisée par la DCNI pour verser des commissions – qui seront légales jusqu'en 2000 – à des intermédiaires dans des contrats d'armement, il a avoué : "Il est clair que le ministère du Budget a nécessairement donné son accord pour la création de Heine. Vu l'importance du sujet, cette décision ne pouvait être prise qu'au niveau du cabinet du ministre". Nicolas Sarkozy était ministre du Budget de 1993 à 1995 », conclut LSB.

LSB pose par ailleurs la question : « Nicolas Sarkozy sur les pas de Sainte Jeanne d'Arc ? Il sera en effet à Domrémy et à Vaucouleurs pour le 600ème anniversaire de la naissance de la Pucelle d'Orléans (ndmg – accompagné de sa femme et de sa fille ?). Il y a 5 ans déjà, à Rouen, en pleine campagne électorale, le futur chef de l'Etat s'était fendu d'un discours, avec l'opportunisme et la puissance de récupération dont il a le secret : parler de Jeanne d'Arc pour s'attaquer à l'extrême-droite, appuyer les valeurs de la République, développer la laïcité anti-catholique des Lumières et imposer le respect de l'islam relève de la maîtrise des tours de passe-passe et de l'art du sophisme », souligne LSB.

Il y a, également, un gaulois amateur de catapulte, l'Amiral Woland qui – quant à lui – formule ses vœux (extraits), non sans humour, en s’inspirant de Michel Audiard : « Au départ je voulais vous faire des souhaits bien pompeux, plein de bruit et de fureur, mais au fur et à mesure que j’écrivais ce billet je me suis rendu compte du grotesque imbécile et boursouflé de la chose. Ce sont les vœux de notre cher président d’hier soir qui ont fini de me convaincre de l’ineptitude de l’entreprise. Sarko pense que son rôle est de nous protéger comme si on était des enfants de 5 ans poly-handicapés. Donc en fait tout ce que je vous souhaite pour 2012, pour faire face à ce monde de robots sans trop risquer l’AVC ou le cancer du rectum, est de la dérision par pleins containers. Je ne vois pas d’autre moyens de survivre sans virer aigri ou malade ».

L’Amiral Woland : « Et puis après tout, nous sommes du côté de la déconnante, il ne faut pas l’oublier ! Car, ce qui me séduit dans la droite, ce sont ses écrivains. Montherlant, Morand et Giono, Jacques Perret et Marcel Aymé. Je suis toujours attiré par la déconnante, et la droite déconne. Les hurluberlus, les mabouls, on ne les trouve qu’à droite. La droite est braque, il ne faut jamais l’oublier. A gauche, c’est du sérieux. Ils pensent ce qu’ils disent et, c’est le moins qu’on puisse dire, ils ne sont pas très indulgents avec les idées des autres. Je n’ai jamais entendu Marcel Aymé porter des jugements sur le reste de l’humanité, ni demander des sanctions ou des châtiments. Donc rions dans la face de la tempête car tout cela n’est finalement pas si grave », conclut l’Amiral Woland.

Et puis, nous avons Charles Gave interrogé dans La Tribune qui, à propos du quinquennat de Sarkozy, déclare (extraits) : « Pour faire des réformes, il faut faire comme Madame Thatcher : être un gouvernement de conviction et pas de consensus. Nicolas Sarkozy a suivi une politique schizophrène : il tenait un discours de réformes et il a essayé de séduire ses ennemis naturels. Comme disait Pompidou : si vous essayez de gouverner avec vos opposants, vous allez perdre vos partisans. Ces cinq ans ont été un échec total. Les impôts ont augmenté, les déficits et le poids de l'État aussi. Il n'y a pas eu de réformes. L'État chinois réalise 30 % du PIB du pays. En France, c'est 55 %. Il faut que notre mur de Berlin tombe, l'État doit sortir des domaines où il n'a rien à faire. Sinon, c'est le FMI qui le fera pour nous. D'après mes calculs, le système français atteindra ses limites en 2013 ou 2014 », conclut Charles Gave.

Bonne Année 2012 à l’individu susmentionné !

Michel Garroté

Rédacteur en chef

www.dreuz.info

Sources :

http://lesalonbeige.blogs.com/

Sarkozy s'était fendu d'un discours

Libération

Amiral Woland

La Tribune

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz