FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 janvier 2012
Jusqu’à présent, et en raison de la présence de lieux saints de l’islam et de la population arabe, l’armée israélienne a toujours considéré que Jérusalem était à l’abri d’une attaque de missiles ennemis.
 
Ce n’est plus le cas.
 
Les divers scénarios de menace sont constamment mis à jour par l’armée Israélienne en fonction des informations livrées par les services secrets, et la comparaison entre les intentions ennemies et leur capacités.
 
Suite à cela, les mairies et conseils régionaux israéliens reçoivent une information détaillée quand au nombre de missiles qu’ils risquent de recevoir en cas de conflit, et comment s’y préparer.
 
Pendant de nombreuses années, les stratèges de Tsahal ont considéré que ni le Hezbollah ni la Syrie ne viseraient Jérusalem, en raison d’une relativement importante présence arabe, et par crainte que les lieux saints de l’islam, comme par exemple la Mosquée al Aksa, soient accidentellement touchés.
 
Et bien ce n’est plus le cas, a déclaré récemment un haut cadre de l’armée. « Nous pensons maintenant que dans un futur conflit, la possibilité que Jérusalem se retrouve sous les tirs de missiles est sérieuse, y compris de missiles tirés depuis Gaza ». La nouvelle ne surprend pas Dreuz.info en réalité, puisque nous avons publié plusieurs témoignages de journalistes arabes, lors de l’échange de l’otage franco-israélien Guilad Shalit, rêvant, en contemplant les massacres des syriens par al Assad, que leurs gouvernements protègent ses arabes comme le gouvernement israélien protège ses juifs. 
 
Par ailleurs, le fait que Jérusalem est ou n'est pas un lieu saint de l’islam fait débat chez les théologiens islamistes, puisque son nom n’est pas même cité dans le coran, et qu'aucun leader arabe, en mille quatre cent ans, n'a été interessé à s'y établir ou à en faire une capitale – avant 1967 s'entend.
 
Donc Jérusalem, selon l’armée israélienne, pourrait être bombardée même lors d’un conflit mineur avec Gaza, par le Hamas et le Jihad islamique, que l’armée israélienne croit être maintenant en possession de missiles livrés par l’Iran.
 
Elisha Peleg, conseiller municipal de Jérusalem, a confirmé ces informations, et il a ajouté, ce qui confirme que l'information est plus qu'une hypothèse, que la ville est en train de financer de nouveaux abris contre les bombardement, du fait que la vieille ville, qui n’en a pas en nombre suffisant, n'en avait jamais eu besoin.
 
Question : la mairie de Jérusalem doit-elle aussi construire des abris anti-missiles à Jérusalem-Est afin de protéger la population arabe, et si oui, Israël sera t-il condamné pour ces nouvelles constructions ?
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html suivant : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.jpost.com/Defense/Article.aspx?id=251936
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz