FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 janvier 2012
Jusqu’à présent, et en raison de la présence de lieux saints de l’islam et de la population arabe, l’armée israélienne a toujours considéré que Jérusalem était à l’abri d’une attaque de missiles ennemis.
 
Ce n’est plus le cas.
 
Les divers scénarios de menace sont constamment mis à jour par l’armée Israélienne en fonction des informations livrées par les services secrets, et la comparaison entre les intentions ennemies et leur capacités.
 
Suite à cela, les mairies et conseils régionaux israéliens reçoivent une information détaillée quand au nombre de missiles qu’ils risquent de recevoir en cas de conflit, et comment s’y préparer.
 
Pendant de nombreuses années, les stratèges de Tsahal ont considéré que ni le Hezbollah ni la Syrie ne viseraient Jérusalem, en raison d’une relativement importante présence arabe, et par crainte que les lieux saints de l’islam, comme par exemple la Mosquée al Aksa, soient accidentellement touchés.
 
Et bien ce n’est plus le cas, a déclaré récemment un haut cadre de l’armée. « Nous pensons maintenant que dans un futur conflit, la possibilité que Jérusalem se retrouve sous les tirs de missiles est sérieuse, y compris de missiles tirés depuis Gaza ». La nouvelle ne surprend pas Dreuz.info en réalité, puisque nous avons publié plusieurs témoignages de journalistes arabes, lors de l’échange de l’otage franco-israélien Guilad Shalit, rêvant, en contemplant les massacres des syriens par al Assad, que leurs gouvernements protègent ses arabes comme le gouvernement israélien protège ses juifs. 
 
Par ailleurs, le fait que Jérusalem est ou n'est pas un lieu saint de l’islam fait débat chez les théologiens islamistes, puisque son nom n’est pas même cité dans le coran, et qu'aucun leader arabe, en mille quatre cent ans, n'a été interessé à s'y établir ou à en faire une capitale – avant 1967 s'entend.
 
Donc Jérusalem, selon l’armée israélienne, pourrait être bombardée même lors d’un conflit mineur avec Gaza, par le Hamas et le Jihad islamique, que l’armée israélienne croit être maintenant en possession de missiles livrés par l’Iran.
 
Elisha Peleg, conseiller municipal de Jérusalem, a confirmé ces informations, et il a ajouté, ce qui confirme que l'information est plus qu'une hypothèse, que la ville est en train de financer de nouveaux abris contre les bombardement, du fait que la vieille ville, qui n’en a pas en nombre suffisant, n'en avait jamais eu besoin.
 
Question : la mairie de Jérusalem doit-elle aussi construire des abris anti-missiles à Jérusalem-Est afin de protéger la population arabe, et si oui, Israël sera t-il condamné pour ces nouvelles constructions ?
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html suivant : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.jpost.com/Defense/Article.aspx?id=251936
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz