FLASH
[23/06/2017] « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 janvier 2012
500 signatures d’élus dans au moins 30 départements différents. 
 
La loi semble défavoriser les petits partis, d’une part, et sans aucun doute les partis diabolisés d’autre part, avec lesquels les élus n’ont pas trop envie de se montrer en train de « fricoter ».
 
Dois-je dire que sans soutenir le Front national, il serait scandaleux que Marine Le Pen n’obtienne pas ses 500 signatures ? Je pense nécessaire de le préciser, car même si cela va de soi, soutenir le contraire est un aveu de rejet de la démocratie – dont beaucoup à l’extrême gauche ne seraient pas fâchés qu’elle disparût.
 
Interrogée hier 5 janvier par The Local, un site d’informations françaises en langue anglaise, Marine Le pen a déclaré que « la situation est plus difficile en 2012 qu’en 2007 », et que « si je ne peux pas me présenter, cela signifie que nous ne sommes plus en démocratie et que le président ne sera pas légitime ».
 
Du point de vue de la morale politique, Marine Le Pen a raison. La morale exclut du camp démocratique les candidats qui ne dénoncent pas la perversion d’une loi qui interdit l’accès à l’élection d’un de leurs concurrent, soutenu par 15% des électeurs.
 
Mais en démocratie, il y a des lois. Et le principe démocratique veut d’abord que nous respections les règles, c’est à dire la loi.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.thelocal.fr/2218/20120106/
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz