FLASH
[25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 janvier 2012
Faux reportage : France 2 encore pris la main dans le sac.
 
Le monde entier connaît le faux reportage de Charles Enderlin et la création par son caméraman d’un séquence où l’on voit l’armée israélienne tuer un enfant palestinien, le petit al Dura.
 
Le faux reportage n’était pas supposé se diffuser comme une trainée de poudre, car l’œil averti pouvait s’apercevoir que l’enfant ne saignait pas, et qu’il continuait à bouger après les « tirs » de l'armée israélienne.
 
Philippe Karsenty avait d'ailleurs dénoncé le faux, et humilié France 2 et son reporter, ainsi que Canal +, qui avait pris leur défense, et gagné plusieurs procès contre les falsificateurs.
 
Cette fois, c’est le Syndicat National des Journalistes qui dénonce un autre faux reportage de la chaîne nationale.
 
France 2 a en effet décidé de reconstituer un braquage, qui avait eu lieu au Casino de Trouville le 25 août 2011, et a envoyé, jeudi 5 janvier 2012, une équipe de tournage munie de fausses armes – comme pour l’affaire al Dura, reconstituer le faux meurtre du cambrioleur – oui, comme al Dura.
 
Il aura fallu qu’une issue cocasse et imprévue – un couple de bijoutiers a cru être attaqué par le caméraman qui déambulait avec un faux revolver à la main – vienne interrompre le tournage, pour que le pot aux roses soit découvert : le couple a alerté la police, qui est venu arrêter les trois journalistes les prenant pour des vrais cambrioleurs.
 
C’est ainsi que nous avons appris que France 2 fabriquait la reconstitution de reportages de faits divers, et les faisait passer pour vrai – ce qui explique que la chaîne publique, coutumière du fait, fût étonné qu’on lui reprocha d’avoir inventé le reportage al Dura, qui ne dépareillait pas de ses habitudes de travail.
 
France 2 s’est livré à « une mise en scène de l’information » dénonce le SNJ, qui déplore que « Le mélange des genres entre fiction et réalité n'est pas traitement de l'info. Laissons la fiction aux cinéastes ». Les mêmes réflexes que pour le film al Dura.
 
Le faux reportage était censé illustrer le thème d’une émission sur la délinquance des personnes âgées, exactement comme le faux reportage al Dura était censé illustrer la très vieille accusation selon laquelle les Juifs assassinent des jeunes enfants à des fins rituelles, et il montrait une armée israélienne s'acharner intentionnellement sur l’enfant.
 
L’affaire du Casino de Trouville apporte à l’affaire al Dura un angle nouveau qu’aucun procès depuis douze ans n’avait pu imaginer et pour cause, et c'est à notre confrère Le Point que nous le devons lorsqu'il conclut que « la reconstitution de faits divers fait l'objet d'un très vieux débat au sein de la rédaction de France 2 déclenchant l'hostilité des puristes du service public opposés à ceux qui considèrent que la course à l'audience avec les chaînes privées valide la méthode ». 
 
Al Dura n’était donc que la vulgaire fabrication d’un scandale pour la course à l’audience.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.lepoint.fr/le-snj-denonce-la-mise-en-scene-de-france-2
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz