FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 janvier 2012

 

 

Michel Garroté – Tout récemment, lors de ses vœux pour 2012, l’actuel Premier ministre français, François Fillon s'est livré à une attaque en règle contre François Hollande. Fillon a notamment reproché à Hollande son « catastrophisme rustique » qui, toujours selon Fillon, serait « déprimant pour les Français ». Hier soir, François Hollande, candidat socialiste aux présidentielles françaises d’avril et mai 2012, a réagi, sur le plateau du Grand journal de Canal +, en déclarant que lui, Hollande, devait faire peur, pour que le Premier ministre Fillon lui consacre, quelques minutes, lors de ses vœux. A propos de tout ce que l’UMP lui reproche de faire ou de ne pas faire, Hollande a ironisé : si « je marche sur l'eau, on viendra dire bientôt que je ne sais pas nager ».

Revenant à Fillon et les vœux de celui-ci, Hollande a encore ironisé : « Il devrait les rassurer, il devrait leur dire : "tout va bien, nous avons bien dirigé le pays", plutôt que de parler de moi ». Hollande a ajouté : « En disant que la France est en mauvais état, je ne fais que traduire ce que constatent nos compatriotes. Ce n'est pas agréable de voir que nous avons un million de chômeurs de plus qu'en 2007, ce n'est pas satisfaisant de constater que nous avons une dette qui a augmenté de 600 milliards d'euros depuis 2007 ». Hollande a également déclaré : « La campagne doit être au rude au sens où les arguments doivent être échangés ». Enfin, Hollande a confirmé qu'il présentera son projet à la fin du mois, ajoutant que le 22 janvier, lors de son meeting au Bourget, il exposera sa vision de la France.

A propos de politique et d’économie, Philipp Rösler, chef du parti libéral allemand FDP, qui fait partie, avec la CDU chrétienne-démocrate, de la coalition gouvernementale au pouvoir, a rejeté aujourd’hui mardi l’introduction d'une taxe sur les transactions financières uniquement dans la zone euro, telle qu'évoquée, hier, par la chancelière allemande Angela Merkel, à l’instigation obstinée de Sarkozy. Alors que le même Sarkozy y était totalement opposé il y a quelques années…

Philipp Rösler, chef du FDP et Vice-chancelier ainsi que ministre de l'Economie, a déclaré, à l’important quotidien allemand Süddeutsche Zeitung : « Mon point de vue reste qu'une telle taxe doit valoir pour tous les Etats de l'Union européenne, pas seulement pour ceux de la zone euro ». « Je rejette tout cavalier seul sur une taxe sur les transactions financières », a-t-il déclaré en référence directe à Sarkozy, qui prétend introduire seul une telle taxation, afin de « donner l'exemple »… De son côté, Angela Merkel avait dit que « personnellement » elle pouvait « imaginer une telle taxe au niveau de la zone euro » seulement, mais en précisant que cette option n'est pas soutenue par l'ensemble de son gouvernement.

Le problème à cet égard est facile à saisir : si la place financière de Paris est la seule à être taxée, tout le monde se tournera vers les places financières de Francfort, Zürich, Londres, etc. L’idée de cette taxe avait déjà été émise, il y a longtemps, par un prix Nobel d’économie marxiste…

Ce qui, une fois de plus, est ici très frappant, c’est la différence de style entre Sarkozy et Hollande. Sarkozy crée une agitation phénoménale en proposant régulièrement le contraire de ce qu’il a proposé dans le passé et en harcelant sans arrêt Angela Merkel. En agissant de la sorte, Sarkozy parvient à intervenir, chaque jour, directement ou indirectement, sur les chaînes de télévision françaises. Et en cela, il agace prodigieusement les Français. Son pari est donc hautement risqué : il veut apparaître, chaque jour, comme le capitaine qui sauve le navire. La prestation de Fillon faisant passer Hollande pour un clown s’inscrit dans ce même pari hautement risqué.

En revanche, Hollande, lui, pour l’instant, limite le nombre de ses interventions télévisées. Je dois confesser, bien qu’il ne soit pas ma tasse de thé, que la prestation de François Hollande, hier soir sur Canal+, m’a fait du bien. Il faut dire que quelques minutes auparavant, je venais de subir la fanfaronne arrogance du locataire de l’Elysée voulant, aux côtés d’une Angela Merkel visiblement gênée, nous vendre sa nouvelle taxe salvatrice du genre humain. Hollande, lui, demeure serein, avec, ce qui ne gâte rien, de l’humour. Le tragicomique, dans tout cela, c’est que Hollande cartonne en partie à cause du narcissisme chronique et irritant de son adversaire.

Ajoutez à cela qu’au second tour (en cas d’affrontement Sarkozy-Hollande), une bonne part des électeurs du Front National voteront pour Hollande ou choisiront de s’abstenir. Et vous obtenez le résultat : Hollande sera élu président, en partie à cause de la communication permanente et suicidaire, pratiquée par Sarkozy de 2007 à 2012, soit pendant plus de 2’000 jours…

Michel Garroté

Rédacteur en chef

www.dreuz.info

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz