FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 janvier 2012
Le Département d’Etat américain a indiqué que le procureur général Turc a abandonné toutes les procédures judiciaires contre les militaires israéliens impliqués dans le raid du Mavi Marmara, suite aux instructions reçues par les Etats Unis.
 
Le Département d’Etat a également déclaré que leur décision est liée à leurs efforts pour détendre les relations entre Israël et la Turquie.
 
On se souvient qu’Ankara, après avoir envoyé un (faux) navire de la paix briser le blocus sécuritaire qui permet à Israël de bloquer les missiles que l’Iran souhaite livrer au Hamas, avait exigé qu’Israël présente ses excuses et paye des dommages aux familles des « humanistes » turcs, en échange de l’abandon des poursuites.
 
On se souvient que la Turquie avait tenté de faire en sorte qu’Israël livre le nom des soldats qui avaient abordé le Mavi Marmara, et l’on se souvient que la Turquie avait également menacé Israël de porter l’affaire devant la Cour internationale de Justice, de poursuivre les israéliens pour crimes de guerre, et de poursuivre au civil les commandos israéliens pour blessures contre certains des passagers, dans le cas où Israël refusait de présenter ses excuses.
 
Le Département de la Défense, favorable aux demandes turques, avait recommandé aux Israéliens de se conformer aux demandes d'Ankara, ce à quoi le gouvernent israélien avait apporté une fin de non recevoir.
 
La commission d’enquête internationale de l’ONU, la commission Palmer, dans ses conclusions, jugea que le blocus de Gaza était légal, et que l’armée israélienne avait respecté à la lettre toutes les procédures du Droit International Maritime.
 
La décision de la Turquie de mettre fin aux procédures judiciaires montre le resserrement des liens entre Ankara et Washington. Selon d’autres sources, l’administration américaine aurait également travaillé pour limiter les attaques verbales des officiels turcs contre Israël.
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4175182,00.html
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz