FLASH
[24/03/2017] Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 janvier 2012

 

 

Michel Garroté – Les monarchies du Golfe n'hésiteront pas à recourir à toutes les options (y compris militaires) face à l'Iran, affirme le prince saoudien Turki al-Fayçal. « Toute atteinte à nos intérêts et à notre sécurité nous obligerait à recourir à toutes les options », déclare en effet le prince qui, dans le passé, a dirigé les services de renseignements saoudiens et a été ambassadeur à Londres et Washington. « L'Iran ne doit pas exacerber le conflit (dans le Golfe) et ne doit pas nous menacer lorsqu'on respecte la légalité et la loi internationales », souligne le prince. L’Iran « ne doit pas instrumentaliser le détroit d'Ormuz et la sécurité de l'approvisionnement énergétique », insiste le prince. Le prince Turki al-Fayçal avertit en outre que les « déclarations incendiaires sur la fermeture du détroit et les menaces contre les pays du Golfe peuvent déboucher sur une aventure aux conséquences incalculables et un affrontement militaire non désiré ».

Selon le prince, la politique iranienne exacerbe les tensions militaires et nuit à la stabilité régionale. L'Iran qui est supposé être notre partenaire pour la réalisation de l'objectif de la sécurité de la région « a choisi une politique différente qui provoque des interventions étrangères, dont il prétend vouloir se débarrasser », ajoute le prince. L'Iran a mis en garde l'Arabie saoudite et les autres monarchies du Golfe contre une augmentation de leur production pétrolière pour compenser le pétrole iranien en cas de sanctions occidentales. De son côté, le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, avait en effet assuré que son pays pouvait rapidement compenser les exportations de brut de l'Iran en cas de sanctions pétrolières occidentales contre l’Iran.

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz