FLASH
[25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rachel Franco le 19 janvier 2012

Ce qui ne cesse de me surprendre, c'est la manière dont l'Occident en général et l'Europe en particulier conduisent leurs affaires intérieures. Nous pourrions nommer cela l'aveuglement idiot, face à un islam radical qui s'installe confortablement dans les fauteuils de la démocratie et programme la mort des civilisations libres… avec les armes que leur offrent les droits de l'homme, droits bien entendu garantis par la constitution, le droit national et international.

Mais s'agit-il véritablement d'aveuglement ou bien d'une lâcheté avérée et d'un suicide qui s'approche à pas de géants ? Et puisqu'il en est ainsi, au nom de quel droit, les dirigeants politiques de ces pays se permettent-ils d'engager leurs nations vers une voie sans issue, un gouffre béant qui entend dévorer ses citoyens, largement endormis par une prose journalistique terriblement coupable ?

Le Politique, au sens noble du terme, n'a-t-il pas pour objet de veiller au bienvivre des citoyens et n'a-t-il pas pour objet premier de garantir leur protection ? Je ne pense pas qu'il existe de profession plus difficile que celle qui consiste à se consacrer à la chose publique. La critique acerbe, les moqueries et l'ingratitude sont monnaie courante pour ceux qui s'exposent aux yeux de tous, à proposer de gérer les droits et les devoirs des citoyens dans un équilibre harmonieux absolument nécessaire.

Il est vrai que le Politique n'étant plus ce qu'il devrait être, nombre de ses hommes publics ne sont nullement habités par le souci de ces Autres, les plus faibles, les plus fragiles, les plus isolés et les plus démunis de la société, mais bien davantage par la gloriole d'une reconnaissance sociale qui ne doit pas grand-chose au mérite, mais davantage à des convictions politiques qui n'ont pas fait l'objet de la moindre remise en question.

Tout de même ! C'est une chose de vivre sans authenticité personnelle et c'en est une autre de précipiter son pays dans les mains de l'islam radical.

Il y a bien longtemps qu'il n'est plus nécessaire de démontrer l'inhumanité d'une idéologie barbare et sanguinaire qui voue à la mort, un culte à vomir. Le peuple juif connait bien la bête immonde que Le livre des livres nomme Amalek. Il y a si peu de temps, Amalek s'est habillé dans les corps de ces nazis qui ont brulé six millions de mes pères et mères, de mes frères et sœurs et de mes enfants. Aujourd'hui Amalek est à Gaza, dans les corps de ces terroristes qui envoient leurs gosses et leurs femmes se faire sauter au milieu des Juifs, dans les bus, les pizzérias, dans les discothèques où nos jeunes veulent oublier que nous vivons des temps de folie pure. Amalek est au Liban, mais aussi en Égypte et en Turquie et en Syrie… enfin partout où la haine antijuive remplace le pain qui nourrit les corps et où la jouissance de la mort remplace l'eau qui purifie les cœurs.

Il ya donc bien longtemps que tout un chacun sait quoi et qui dans ce monde est un danger mortel pour le reste de l'humanité. Et cependant, un silence prudent et j'ajouterai peureux couvre les consciences de ceux qui ont pris sur eux d'éclairer les citoyens sur les enjeux sociétaux.

Je ne vis plus en Europe, j'ai choisi de vivre en Israël et c'est l'une des décisions les plus justes de ma vie. Ce n'est pas que le danger soit inexistant, mais je ne le vis pas comme tel. Je sais bien que la prochaine guerre sera terrible et qu'elle est déjà là, mais je me sens ici, sur cette terre d'Israël, en sécurité plus que jamais. Il ya des choses que l'on peut difficilement expliquer ; ce sentiment de sécurité est au-delà de toute logique humaine, sans doute parce qu'Israël est au-delà de toute logique humaine.

Face à l'islam radical qui porte les couleurs de l'idéologie de la mort, Israël est plus que jamais la force de la vie pour l'ensemble des Nations.

Israël a cette capacité incroyable qui est de révéler à chacun son vrai visage : les justes de tous les temps qui s'engagent au nom de la Justice et de la Fraternité, les lâches qui se taisent et plantent leurs cous d'autruche dans les déserts d'Arabie, les Amalécites qui ne supportent pas l'idée que soit accomplie la promesse du retour du peuple juif sur sa terre pour devenir une Nation.

On ne devient le meilleur de ce que l'on porte en soi, que si, devant les épreuves, on sait se tenir debout au milieu de la tourmente.

Israël est debout au cœur de la tourmente islamiste et recouvre de ses ailes de vie, l'ensemble de ses vrais amis.

Israël, le 19 janvier 2012

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Rachel Franco pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz