FLASH
[22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  |  Démission de François Bayrou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 26 janvier 2012

 

 

Michel Garroté – Un soi-disant « off » qui a tout de même duré trois heures, avec quatorze journalistes, dans un avion en vol vers l’outremer. Un candidat qui dit ne pas encore être candidat, mais qui néanmoins, déclare, dans son « off », qu’il envisage de perdre les présidentielles. Or, pour perdre, il faut d’abord être candidat. Quant au « off », vu sa durée et le nombre de journalistes présents, c’était évidemment du « on ».

Souvenez-vous, le monsieur en question n’a pas été élu aux européennes de 1999, lesquelles, cette année-là, ont fait entrer Hollande au Parlement européen. Souvenez-vous, ce monsieur, pas Hollande, l’autre, a activement soutenu Balladur, qui lui, a perdu les présidentielles contre Chirac. Oui, je sais, plus récemment, il a gagné. Mais c’était contre une dame légèrement perturbée.

Actuellement, l’UMP dispose d’une « cellule de riposte » qui rassemble le pompier Brise aux feux, la comico-dyslexique madame Rosso et la vulgaire chauffarde hallucinée à sens inverse Morano. Mais le chef de la cellule, c’est le monsieur susmentionné. Car s’il n’est pas candidat, il riposte néanmoins.

Dans son faux « off », le monsieur susmentionné a dit que s’il perd ce n’est pas grave et qu’il peut tout aussi bien travailler du mardi au jeudi pour se faire du pognon. A propos de pognon, le monsieur avait tenté de placer l’un de ses fistons à la direction de l’Epad. Et le monsieur vient de faire rapatrier, en avion spécial, un autre de ses fistons depuis l’Ukraine ou l’autre de ses fistons en question a choppé la chiasse en jouant de la musique de chiottes.

En fait, cela fait cinq ans que le monsieur nous assomme à coups de sommets confondant ainsi gesticulation avec action. Du reste, 80% des Français sont anti-ce-monsieur. Dans son propre parti, il vient de se faire traiter de fou, de mec qui mène les siens droit dans le mur et de plouc qui se prend les pieds dans le tapis. On appelle ça resserrer les rangs.

Lors de sa dernière descente de bateau, outremer, il a raté une marche. Le raté à été maquillé par TF1 et révélé par Canal+. A la décharge du monsieur, il venait de se livrer à trois heures de « off » avec une quinzaine d’empaphés. De quoi rater la marche, en effet. Son épouse actuelle déclare qu’elle est forte et sereine. C’est ce qu’on appelle savoir s’adresser aux Français.

Dimanche prochain, le monsieur va dire la messe, pendant une heure, sur une demi douzaine de chaînes de télévision et je vous jure que c’est bien lui, le monsieur, en 2012, et non pas Brejnev dans les années soixante-dix. Il n’est pas nécessaire d’être socialiste pour devenir anti-ce-monsieur. Pour devenir anti-ce-monsieur, il suffit d’être normal, en fait. Je suppose que c’est l’abstention qui va remporter les présidentielles françaises d’avril et mai prochains.

Michel Garroté

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz