Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 février 2012
Selon une dépêche de Nice Matin, « la liste des tous les lieux de culte coptes, avec leurs adresses, a été diffusée sur des sites islamistes » qui expliquent, photos à l’appui, comment fabriquer des bombes artisanales.
 
Contrairement aux déclarations officielles et à l'opinion de quelques bobos cathos de gauche, « Les autorités prennent très au sérieux les menaces qui ont été proférées contre les Coptes d’Europe et plus particulièrement en France » rapporte Nice Matin, et à juste raison : le soir de Noël, cinq policiers gardaient l’église de Gésù, à Nice, tandis que sur le trottoir d’en face, une douzaine de jeunes français se sont mis à réciter à haute voix des sourates du Coran. 
 
Une quinzaine de familles coptes, qui ont fui les persécutions que subissent la communauté Chrétienne d’Egypte (beaucoup de métiers et d’études supérieures leurs sont interdits par la loi d’apartheid) se sont installés sur la Côte d’Azur, et « chez les jeunes, les enfants, explique le père Eklemandos (…) ils ne comprennent pas que cette violence qu’ils ont fuie chez eux, en quittant leur pays, puisse les poursuivre jusqu’en France. »
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.nicematin.com/article/societe/noel-sous-tension-pour-les-coptes-de-nice.408976.html
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz