FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 3 février 2012

  

 

Michel Garroté – Le Secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, estime qu'il est fort probable qu'Israël frappe préventivement le nucléaire offensif iranien en avril, mai ou juin, avant que l'Iran n'entre dans phase qui lui permettrait de fabriquer une bombe nucléaire, informe David Ignatius, dans le quotidien Washington Post. Barack Obama et Leon Panetta auraient laissés entendre que les USA s'opposeraient à une telle frappe, estimant qu'elle affecterait le programme de sanctions économiques ainsi que les efforts non-militaires pour empêcher l'Iran de franchir le seuil de l'obtention de l'arme nucléaire.

En réalité, l’Administration Obama n'a pas encore décidé de la réaction des USA en cas de frappe de la part des Israéliens. Les responsables américains voient deux façons possibles de dissuader les Israéliens de lancer une telle frappe : primo, l’Iran pourrait in fine ouvrir des négociations sérieuses pour garantir que son programme nucléaire vérifiable reste à des fins civils ; secundo, les USA pourraient amplifier leurs actions secrètes pour dégrader le programme à un niveau tel que les Israéliens pourraient décider que l'action militaire n'est pas nécessaire, affirme David Ignatius dans le Washington Post.

Les responsables américains estiment que le Premier ministre israélien, Binyamin Netanyahu, n'a pas encore pris de décision définitive au sujet d'une frappe éventuelle en Iran, indique David Ignatius. L’idée véhiculée par le gauchisant Washington Post selon laquelle « l’Iran pourrait in fine ouvrir des négociations sérieuses pour garantir que son programme nucléaire vérifiable reste à des fins civils », cette idée est assez anachronique. En effet, l’AIEA, une filiale de l’ONU, les USA et l’Union Européenne sont persuadés de l’existence d’un programme nucléaire militaire iranien. Il est vrai que le Washington Post est très proche de la gauche israélienne et généralement hostile au Premier ministre Binyamin Netanyahu.

Michel Garroté

http://www.washingtonpost.com/opinions/is-israel-preparing-to-attack-iran/2012/02/02/gIQANjfTkQ_story.html?tid=pm_pop

  

    

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz