FLASH
Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 février 2012
 
Le discours de Marseille de Nicolas Sarkozy, écrit par Henri Guaino était une attaque contre le Président de la République Française, à qui Sarkozy reproche de ne pas avoir fait un certain nombre de réformes qu’il juge essentielles, et que Sarkozy promet, lui, de mettre en œuvre s’il est élu.
 
Et les propositions de Sarkozy sont en effet séduisantes, résumées par Anne-Christine Poujoulat dans l’express.fr :
 
1- Proportionnelle aux législatives
Nicolas Sarkozy a ouvert la porte à une dose de proportionnelle aux élections législatives: "Je suis convaincu qu'un mode de scrutin doit d'abord avoir pour objectif de dégager une majortié capable de gouverner. Je suis attaché au mode de scrutin uninominal à deux tours", a-t-il déclaré. "Il me semble qu'on pourrait corriger à la marge ce mode de scrutin" 
 
2- Economie
"Quand on aime la France, on n'est pas du côté de ceux qui, pour défendre leurs intérêts, bloquent le pays et prennent les Français en otage." 
 
3- Référendum
Le candidat s'en est pris à "la puissance des corps intermédiaires" qui empêchent les réformes et "confisquent la parole des Français". "Je veux être le candidat du peuple de France. Le référendum c'est l'esprit de la Ve République et nous lui devons beaucoup". 
Il a ajouté que le référendum auquel il veut recourir, notamment sur l’immigration et la formation des demandeurs d’emploi « est l’esprit même de la Ve République » et qu’il « veut être le candidat du peuple de France. »
 
4- Valeurs de droite
Sarkozy a entre autre dénoncé "ceux qui refusaient l'interdiction de la burqa", et déclaré : "La famille, le mariage restent des repères, des références profondément ancrées dans notre conscience collective et qui font partie de notre identité. Nous ne voulons pas que l'on sacrifie notre identité à la mode du moment"
 
Sans malice, j’applaudis des deux mains ces propositions. Elles sont de nature à rendre la France plus forte, elles montrent que Sarkozy a écouté les Français, et qu'on peut surpasser les difficultés qui rongent la France. 
 
Ce sont des propositions de bon sens. Et je me demande naturellement comment le Président en place n’a pas pensé à les mettre en œuvre. Ah si seulement notre Président avait disposé d’un conseiller comme Henri Guaino, l’auteur de ce discours…
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz