FLASH
[22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  |  Afghanistan : les talibans tuent 6 membres de services de renseignement dans la province d’Helmand lors d’un attentat suicide avec une voiture chargée d’explosifs  |  Egypte : ISIS affirme qu’un de ses snipers a tué un soldat égyptien le 19 mars à el-Arish dans le Sinaï  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 22 février 2012
 
 
Je publierai dans quelques semaines un livre basé sur des conversations avec Daniel Pipes. Devant voyager pendant dix jours, j’en propose, en exclusivité pour Dreuz.info, quelques extraits. Voici le premier.
 
L’air du temps, dans les pays occidentaux, est passé des illusions sur le printemps arabe à d’autres illusions. 
 
Nous évoquions tout à l’heure l’absurde expression « islamiste modéré ». Nous évoquions l’attitude d’apaisement des journalistes et des dirigeants occidentaux, l’aveuglement, la faiblesse qui encourage l’islam radical. On pourrait dire à mes yeux qu’il se met en place une complicité entre journalistes et dirigeants occidentaux, adeptes du politiquement correct, et adeptes de l’islam radical.
 
Le mot complicité serait excessif. Mais il y a un effet de convergence. Tout ce qui facilite l’offensive de l’islam radical est dangereux. Et de multiples facteurs facilitent cette offensive aujourd’hui. Tous les discours disant que l’islam est toujours une religion de paix facilitent l’offensive de l’islam radical. Tous les discours parlant d’islamistes modérés favorisent l’offensive de l’islam radical. Il en va de même pour tous les discours naïfs sur l’introduction de la démocratie dans le monde musulman, pour tous les discours venant empêcher que s’énoncent des analyses critiques concernant l’islam et l’islam radical. Ne pas donner la parole aux réformateurs de l’islam favorise l’avancée de l’islam radical. Ne pas dire que l’islam radical est un totalitarisme favorise l’avancée de ce totalitarisme. Ne donner la parole qu’aux adeptes du politiquement correct ou du discours consensuel concernant l’islam est également dangereux.
 
L’attitude de rejet global de l’islam te semble moins dangereuse.
 
Je l’ai dit, c’est une attitude que je comprends, particulièrement en Europe où la présence de l’islam est numériquement plus importante qu’aux Etats-Unis. Il y a un danger islamiste. C’est un danger inquiétant. C’est un danger totalitaire. Ceux qui évoquent le danger ont raison de l’évoquer. Leur attitude est une attitude de réaction face à l’offensive islamique, et il est bon que des gens réagissent. Leur attitude est un contrecoup du politiquement correct et du discours consensuel concernant l’islam. Nous sommes dans un combat entre la civilisation et le totalitarisme qui vient la menacer une fois de plus. Je dis seulement qu’il faut voir que l’islam radical n’est pas l’islam, et en disant cela, je dis qu’il faut se garder de rejeter tous les musulmans et qu’il faut encourager les réformateurs. L’efficacité implique de bien voir qui est l’adversaire. Le combat sera long. Il sera difficile. Bien voir qui est l’adversaire est essentiel.
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Guy Millière et Daniel Pipes
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz