FLASH
83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 février 2012

Michel Garroté – Or donc, selon Sarkozy, Hollande n'était "pas le candidat que les socialistes voulaient, ils voulaient DSK". "Etre candidat, c'est quelque chose de long", a dit Sarkozy. "Il y a une dramaturgie, une histoire. François Hollande a des qualités, mais ce n'est pas celui que le PS voulait", a insisté Sarkozy. Pour ce qui me concerne, ces nouvelles allégations du candidat président me laissent sans voix. La carrière politique de DSK  a pris fin dans un hôtel français de Manhattan et dans un autre hôtel, à Lille, un fief aubryste. La fin politique de DSK permet à Sarkozy et Hollande d'envisager une victoire présidentielle. Sans la fin politique de DSK, Hollande ne serait pas candidat et Sarkozy aurait été battu par ce même DSK. Autrement dit, Sarkozy et ses vingt et quelques points dans les sondages, aurait tout intérêt à ne pas revenir sur DSK, qui lui, faisait plus de 60% dans les sondages. Sarkozy veut discréditer Hollande en parlant de DSK, mais c'est lui-même qu'il discrédite, une fois encore.

Sarkozy, flottant dans les sondages, pris entre Hollande, Bayrou et Marine Le Pen, est terriblement mal placé pour décider, en février, que le candidat socialiste, en avril, aurait dû être DSK. Dans le genre anachronique et tordu, le candidat président, une fois de plus, en a trop fait. Sans compter qu'il a imposé sa propre candidature à son propre parti. En effet, dans les sondages, François Fillon était le candidat que l'UMP voulait. Si DSK devrait remplacer Hollande en avril, selon l'anachronisme sarkozyque, alors Fillon devrait remplacer Sarkozy. L'anachronisme de Sarkozy est tellement tordu, que l'on ne sait même plus s'il faut conjuguer tout cela au présent, au passé, au futur simple ou au conditionnel. Dans cette campagne présidentielle, chaque offensive verbale, de tel ou tel candidat (e), donne, encore et toujours, la même impression : le combat des chefs ressemble à un combat des nuls. C'est donc logiquement le plus nul qui devrait occuper l'Elysée en mai.

Copyright Michel Garroté

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz