FLASH
[26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 28 février 2012

 

 

Michel Garroté – Le président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, s’en prend à la dictature de la pensée unique résistancialiste et à la mémoire obligatoire qui selon lui rappelle tous les deux jours la Shoah entre autres événements. Invité de l’émission Radio France Politique, il justifie d'autre part  la lecture qu'il a faite, à Lille, d'un poème de Robert Brasillach, fusillé à la Libération pour collaboration avec l'occupant nazi, récitant à nouveau ce poème à la radio. Robert Brasillach, "c'était un journaliste, comme vous", dit Jean-Marie Le Pen, déclarant qu'il ne se croit pas obligé d'avoir les mêmes opinions que "Je suis partout", le journal antisémite dans lequel écrivait Robert Brasillach. Interrogé sur ce que pourrait être, au premier tour de la présidentielle, le résultat de sa fille Marine Le Pen, Jean-Marie Le Pen dit ne se faire "pas beaucoup de souci, d'autant qu'on sait que le score du Front national est toujours minoré" (ndmg – dans les sondages).

"C'est même la surprise du chef", dit-il. Selon lui, contrairement à d'autres candidats, Marine Le Pen "a des boosters, des éléments qu'on allume pour l'accélération finale". Il précise qu'il y a "deux sujets sur lesquels le Front national est imbattable : l'immigration et l'insécurité". Selon lui, "quand on va comparer (ndmg – les propositions de Marine Le Pen sur ces deux thèmes) avec le bilan du président sortant, ça va faire des dégâts collatéraux". J.-M. Le Pen se refuse à condamner la répression opérée en Syrie par le régime de Bachar Al-Assad, qui, dit-il, "est aux prises avec une guerre civile". Et concernant la Libye, Jean-Marie Le Pen déclare : "je regrette la paix qui régnait" avant la chute du colonel Kadhafi. On le voit, Jean-Marie Le Pen, comme toujours, mélange analyses pertinentes et provocations imbéciles. Sa fille va encore devoir déclarer qu'elle ne partage pas toutes les opinions de son Père.

Copyright Michel Garroté & Sources

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz