FLASH
[25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 1 mars 2012

 

 

Michel Garroté – Les émissions de césium radioactif dans l'atmosphère politique suite au lancement de la campagne présidentielle française ont atteint 40'000 térabecquerels (TBq), rapportent les instituts de sondages Ipsos, Sofres, OpinionWay et BVA. Selon les prévisions initiales, les émissions provoquées par la campagne électorale devaient s'élever à 15.000 TBq. Ainsi, le volume total des émissions de Fuckyoushima a atteint 20% du niveau enregistré suite aux premières déclarations proutiques de Hollande et Sarkozy. Les calculs ont été réalisés sur des échantillons d'air prélevés en janvier-février 2012 à 79 endroits situés autour de l'Elysée et la Rue Solférino. Les dérapages verbaux survenus dans la campagne électorale ont provoqué plusieurs fuites radioactives. Les autorités françaises ont procédé à l'évacuation de la population vivant dans un rayon de 30 km autour de la ville de Paris. Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans le sol, l'eau ainsi que dans des denrées alimentaires, non seulement à Paris, mais également dans les régions alentour.

Texte original : Les émissions de césium radioactif dans l'atmosphère suite à l'accident de la centrale nucléaire japonaise Fukushima en mars 2011 ont atteint 40.000 térabecquerels (TBq), rapporte mercredi l'Agence météorologique japonaise. Selon les prévisions initiales, les émissions provoquées par la catastrophe devaient s'élever à 15.000 TBq. Ainsi, le volume total des émissions de Fukushima a atteint 20% du niveau enregistré suite à l'accident de Tchernobyl en avril 1986. Les calculs ont été réalisés sur des échantillons d'eau de mer prélevés en avril-mai 2011 à 79 endroits situés autour de la centrale accidentée. Les accidents survenus dans la centrale de Fukushima à la suite du séisme dévastateur du 11 mars 2011 ont provoqué plusieurs fuites radioactives sur le site. Les autorités ont procédé à l'évacuation de la population vivant dans un rayon de 30 km autour de la centrale. Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans le sol, l'eau de mer ainsi que dans des denrées alimentaires, non seulement dans la préfecture de Fukushima, mais également dans les régions alentour.

Copyright Michel Garroté & Sources

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz