FLASH
L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 mars 2012

 

 

 

Michel Garroté – Le président libyen du Conseil national de transition, Mustafa Abdel Jalil, allègue que certains pays arabes soutiendraient et financeraient la sédition de l'est de la Libye. Jalil tient ces propos lors d'une conférence de presse à Tripoli. Conférence faisant suite à la déclaration de la Cyrénaïque comme région autonome par des dirigeants tribaux et politiques de l'est de la Libye, lors d'une cérémonie dans la ville de Benghazi libérée par BHL et Sarkozy. La Cyrénaïque, connue sous le nom de Barqah, s'étend de la ville côtière de Sirte, ville natale de feu Mouammar Kadhafi, à la frontière égyptienne. Lors de cette cérémonie à Benghazi, en présence de 3’000 délégués, les dirigeants tribaux et politiques locaux ont nommé un conseil pour gérer les affaires de la région. Ahmed Zubair al-Senussi a été élu à la présidence de ce conseil. Jalil condamne la création de ce conseil comme le début d'un complot contre la Libye.

Les dirigeants tribaux locaux prévoient de nommer Benghazi, berceau des manifestations qui ont conduit à la chute de Kadhafi, capitale de cette région. La région aura son propre Parlement, ses propres forces de police et de justice, tandis que le pouvoir de décision en matière de politique étrangère sera laissé au gouvernement central à Tripoli. Cette déclaration d'autonomie a été décidée malgré le rejet du Conseil national de transition et ses promesses de décentraliser tout le pays. Depuis la chute de Kadhafi, des dirigeants régionaux ont appelé au fédéralisme. Le Conseil national de transition s'était déclaré en faveur d'un système politique décentralisé, mais pas du fédéralisme. Les changements politiques en Cyrénaïque ont un impact considérable sur l'influence du Conseil national de transition car cette région de l'est du pays contrôle la plus grande partie des ressources pétrolières libyennes, et Benghazi abrite la plus importante compagnie pétrolière nationale.

  

Copyright Michel Garroté 2012

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

  

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz