FLASH
[26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 mars 2012
 
Sur France 2, Bayrou a détaillé ses mesures pour réaliser 100 milliards d’économies, explique le Parisien de ce matin.
 
Réjouis, je me suis empressé d’aller lire ce que le centriste, réputé pour sa modération, allait proposer.
 
Je suis passé de la réjouissance au désenchantement. Oh, pas pour ce qu’il a dit – qui n’est qu’une variante de ce que proposent les autres candidats – non, mais parce que je constate une fois de plus à quel point la France marche la tête à l’envers dans sa quête de sortie de crise, et comment il est naturel, vu le niveau du débat public, d’inverser le sens des mots dans l’indifférence – ou l’inculture devrais-je dire, générale.
 
Car voici ce que François Bayrou appelle ses mesures d’« économies » :
 
1 – suppression de « la défiscalisation des heures supplémentaires », instaurée en 2007 à l'initiative de Nicolas Sarkozy. « La défiscalisation des heures supplémentaires, c'est le fait que le revenu qui vient des heures supplémentaires est exonéré d'impôt », a-t-il dit.
 
2- suppression de la niche fiscale Copé, qui exonère d'impôt les plus-values réalisées par une entreprise lors de la vente d'une filiale.
 
3- réduction « d’une niche très peu identifiée », la déductibilité des emprunts en cas de LBO (leverage buy out, rachat d'une entreprise à crédit par l'endettement).
 
4- « un rabot » de 15% sur l'ensemble des autres niches fiscales.
 
Les lecteurs de Dreuz ont compris : faire des économies, pour Bayrou (mais hélas également pour Sarkozy, Mélenchon, Marine Le Pen et surtout pour Hollande), consiste à plonger la main de l’Etat un peu plus profond dans les poches des – déjà très saignés – contribuables. 
 
Cela ne veut surtout pas dire – Dieu les en garde – réduire les dépenses de l’Etat et l’endettement.
 
Puisque le mot démocratie est partout prononcé comme une litanie dans la bouche de mort-vivants, la démocratie la vraie consiste à demander aux Français s’ils veulent payer plus d’impôts, où s’ils veulent en payer moins. 
 
La démocratie consiste ensuite d’adapter la voilure de l’Etat, c’est à dire les privilèges et la taille de cette caste dirigeante incontrôlée, pour obéir aux ordres des Français. Aujourd’hui, je constate que ce sont les Français qui obéissent aux ordres de la caste.
 
Triste destin que celui d’un pays qui tue lentement son capital créatif, qui réduit le niveau de vie des Français pour maintenir le train de vie de l’Etat et le goût de la dépense de ses élus. Jusqu’à où ?
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.leparisien.fr/bayrou-presente-le-detail-des-economies-qu-il-prone-pour-reduire-la-dette
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz