FLASH
[25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 mars 2012
 
Au moment d’écrire ces lignes, 200 roquettes ont été tirées sur le sud d’Israël depuis vendredi. 
 
Tout a commencé vendredi à 17h30 heure d’Israël.
 
En fait non. Il serait plus exact de prendre l’année 2012 comme point de départ pour placer les évènements dans leur contexte immédiat.
 
Depuis le 1er janvier 2012 donc, 54 roquettes ont été tirées depuis Gaza sur des civils habitants le sud d’Israël. C’est à peu près une attaque par jour, si vous souhaitez vous placer en situation d'agressé. Un déclenchement d’alarme par jour. 15 à 45 secondes pour courir vers un abri.
 
Vendredi 9 mars 2012.
 
C’est dans ce contexte que vendredi dernier, à 17h30, un avion de l’armée israélienne, qui surveillait depuis quelques temps deux membres de l’organisation terroriste ‘Comité de Résistance Populaire’, et avait appris que les terroristes préparaient une attaque dans les prochains jours, a éliminé Zuhir Mussah Ahmed Kaisi avant qu’ils ne puissent se livrer à leur boucherie.
 
Le même jour, à 20h00, un avion israélien repère un groupe terroriste en train de préparer à un tir de roquettes sur Israël. L’aviation tire, et élimine les terroristes.
 
 

Dome d'acier

22h20, le dôme d’acier intercepte 1 des 3 roquettes tirées sur la ville d’Ashdod, une ville de 200.000 habitants, et 4 sur 4 roquettes tirées sur la ville de Beersheba.

 

23h00, 4 personnes ont été blessées par les tirs de roquette.

 
Samedi 10 mars 2012.
 
Pendant la nuit, un avion israélien a éliminé un terroriste dans le centre de Gaza, ainsi que 6 autres terroristes qui étaient en train de se préparer à lancer des roquettes sur Israël depuis des endroits différents dans le nord et le centre de la bande de Gaza. Deux fabriques d’armes et deux sites de lancement de roquettes situés dans le nord de Gaza, une fabrique d’armes dans le centre, et une base d’activistes située dans le sud de la bande de Gaza ont également été visés et détruits.
 
7h00 : 45 roquettes ont été tirées sur différents quartiers d’habitation israélien, faisant 4 blessés.
 
8h00 : La route nationale 12 est fermée en raison des attaques de roquettes.
 
Dome d'acier interceptant une roquette
11h45 : Le système de défense Dôme d’acier a intercepté 27 roquettes, visant les villes de Beersheba, Ashdod et Achkelon, où vivent 520.000 habitants.
 
12h00 : le comptage est maintenant de 70 roquettes lancées depuis Gaza.
 
14h00 : le Chef des armées, Benny Gantz, a tenu une réunion de crise et a décidé de préparer l’armée à une escalade des attaques. On en est à 94 roquettes tirées depuis Gaza. Le dôme d’acier a intercepté 25 roquettes sur 28 interventions.
 
14h50 : l’aviation israélienne déjoue une tentative d’attaque terroriste depuis le sud de la bande de Gaza.

 
16h45 : en réponse à une attaque de roquettes, un avion israélien vise deux sites d’activistes, situés à deux endroits différents dans le nord et le sud de la bande de Gaza.
 

17h40 : Un cadre du PRC (groupe terroriste Comité de Résistance Populaire) est atteint par un avion de l’armée israélienne.
 
18h10 : le compte est maintenant de 90 roquettes visant des citoyens israéliens.
 
19h30 : 135 roquettes tirées depuis Gaza. Le dôme d’acier a intercepté 27 roquettes sur 30 tentatives, un taux de réussite exemplaire de 90%. Le porte parole de Tsahal déclare que « les tirs aériens sont chirurgicaux et précis, et ils n’ont fait aucun dommage collatéraux sur des civils »
 
20h28 : En raison de l’intensité des attaques terroristes, l’armée a demandé que les écoles soient fermées. 200.000 enfants n’iront pas à l’école dimanche, premier jour de la semaine en Israël.
 

21h43 : une jument est tuée, et une maison est détruite, suite à un tir près de la ville d’Ashdod.
 
23h00 : en réponse aux tirs incessants, l’armée de l’air cible un entrepôt de stockage d’armes dans le nord de la bande de Gaza, et détruit les locaux. A ce moment, nous en sommes à plus de 130 roquettes tirées sur Israël depuis les dernières 35 heures.
 
Dimanche 11 mars 2012.
 
Pendant la nuit, l’aviation israélienne a ciblé un groupe terroriste s’apprêtant à tirer des roquettes depuis le nord de la bande de Gaza. L’aviation a également visé et détruit deux sites de lancement de roquettes de moyenne portée (+40 km) situés dans le nord de Gaza.
 
11h55 : Un avion de l’armée israélienne vise et détruit un site de lancement de roquettes dans le nord de la bande de Gaza, depuis lequel 2 roquettes ont été tirées sur Ashdod peu avant.
 
12h15 : Une ferme israélienne est détruite par un tir de roquette.
 
13h37 : un avion israélien cible et élimine un terroriste juste avant qu’il tire une roquette Grad.
 
22h27 : 147 roquettes ont été tirées jusque là sur les Israéliens. Le dôme d’acier a intercepté 43 roquettes sur 52 tentatives.
 
Aujourd’hui lundi 12 mars 2012.
 
fausse photo d'une petite fille tuée, déjà publiée en 2006
6h30 : un faux rapport palestinien faisant état d’une frappe aérienne, dans la nuit de dimanche à lundi, qui aurait tué une enfant de 3 ans, est entièrement démonté : la photo avait déjà été publiée en 2006 par Reuters.
 
7h10 : Pendant la nuit, 6 sites terroristes ont été visés, dans le nord et le sud de la bande de Gaza. 20 roquettes ont été tirées sur Israël pendant la nuit.
 
9h35 : un avion israélien vise et détruit une cellule terroriste en train de préparer le lancement de roquettes depuis le sud de Gaza.
 
11h41 : 25 roquettes ont été tirées la nuit dernière depuis Gaza. Le dôme d’acier a intercepté 5 nouvelles roquettes, soit 49 depuis le début des attaques.
 

12h05 : l’armée de l’air vise et détruit un dépôt d’armes du Jihad islamique.
 
12h15 : des terroristes palestiniens tirent trois obus de mortier depuis le coté palestinien de la frontière de Kerem Shalom.
 
14h15 : 6 roquettes de plus ont atteint le sud d’Israël. 3 autres ont été interceptées par le dôme d’acier.
 
14h49 : Un autre tir de roquette atteint Ashdod.
 
16h10 : Une vidéo diffusée par le PRC admet que le Hamas autorise les attaques contre Israël. En n’intervenant pas directement, le Hamas peut ainsi procéder à des attaques terroristes tout en affichant une apparence de retenue.
 
17h00 : des terroristes lancent une salve de tirs de roquettes depuis un quartier résidentiel et hautement habité du nord de Gaza. Deux personnes suspectées d’avoir participé à ces tirs sont visées et éliminées par l’aviation israélienne. Les suspects se révèleront être en fait des civils non impliqués et utilisés comme boucliers humains.
Ashdod (photo © Gally courtesy JSS News.com)
 
18h00 : Ashdod est une nouvelle fois attaquée. Les habitants courent aux abris. Notre contact à Ashdod est témoin direct d’une violente explosion qui fait voler en éclat les vitrines des magasins.
 
Mes remarques.
 
1- Gaza est truffé de caches d’armes, de sites de fabrication d’explosifs et d’armement, et d’entrepôts de stockage. Je pose la question aux pro-palestiniens s’il en existe (la plupart étant surtout anti-juifs) : si les palestiniens de Gaza vivent vraiment dans la misère, pourquoi dépenser autant d’argent en armement ? Tout cet argent ne devrait-il pas être utilisé pour améliorer le sort des habitants ? A moins bien entendu, mais je n’ose l’imaginer, que le Hamas n’ait que faire du sort des palestiniens. 
 
2- dans tous les conflits, il y a des victimes civiles, innocentes, ce qu’on appelle des dommages collatéraux, c’est à dire des personnes qui se trouvaient au mauvais endroit au mauvais moment. C’est un des drames de la guerre.
 
Selon l’ONU, le ratio de pertes civiles dans les conflits du monde est de 3 civils pour 1 combattant. C’est le chiffre estimé en Afghanistan. En Irak et au Kosovo, le ratio était de 4 pour 1. Il était bien plus élevé en Chechnya et en Serbie.
 
A Gaza, le ratio était 1 civil tué pour 28 combattants. Il est maintenant de 1 civil tué pour 30 terroristes, malgré l’utilisation de boucliers humains par le Hamas et les autres groupes terroristes.
 
3- selon mes sources, le Jihad islamique et le PRC ne sont pas disposés à cessez leurs attaques, car ils n’ont encore aucun trophée à exhiber.
 
4- le paradigme inversé, qui consiste à expliquer qu’Israël, suréquipé, surpuissant, équipé de moyens techniques avancés, qui réduisent, voire éliminent, le nombre de blessés et de morts, à un niveau très faible (même si les traumatismes post agression seront nombreux), le paradigme inversé qui consiste à expliquer qu'Israël est la victime, et que les terroristes, équipés certes d’engins de morts, mais peu sophistiqués, sont les agresseurs, ne convient pas aux cerveaux formatés, et rien n'y fera rien.
 
5- En Syrie, il y a eu 45 tués hier dimanche. Aujourd’hui à mi journée, il y avait déjà 15 morts. Les syriens ne sont pas abattus par des Juifs, ils ne feront pas les gros titres.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz