FLASH
L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 mars 2012
 
Oui. Il aura fallu que la 500e signature, dont Marine Le Pen avait besoin pour se présenter à l’élection présidentielle, lui soit apportée par un franco-israélien, apprend-on par le Point.
 
Sylvain Semhoun est un élu de l'Assemblée des Français de l'étranger sur la circonscription d'Israël, et ancien délégué UMP en Israël. 
 
Juif marocain, vivant à Jérusalem, il a tenu à remettre en mains propres son formulaire de parrainage à Marine Le Pen, lors d’un déplacement en France.
 
Interrogé par Said Mahrane sur ses motifs, Semhoun a répondu : « l’esprit civique. Il eut été intolérable de voir des millions d’électeurs privés d’un candidat. La bataille, je la préfère dans les urnes que dans la rue » ajoute t-il.
 
En 2007, il mena activement campagne en faveur de Nicolas Sarkozy. Depuis, confie-t-il, « c’est la déception. Le président n'a pas tenu toutes ses promesses. Le ministère des Affaires étrangères n'a pas du tout rééquilibré sa position s'agissant du conflit. Le président se dit à l'écoute du peuple ? Les Franco-Israéliens attendaient beaucoup plus de lui. » 
 
Son ressentiment à l'égard de l'UMP est tel qu'il n'exclut pas de voter Marine Le Pen à la présidentielle : « J’attends de voir l'intégralité de ses propositions. » 
 
Il dénonce les « préjugés » dont est « victime » la candidate du FN, qui jouirait, selon lui, d'une popularité grandissante en Israël.
 
Pour ma part, je ne sais pas si cette 500e signature est celle qui manquait à Marine Le Pen, ou si elle a dépassé le nombre fatidique, mais je suis très satisfait qu’elle soit éligible – et je ne voterai pas pour le FN.
 
J’imagine la tête perplexe de certains, parmi les millions qui vont pouvoir voter pour Marine Le Pen grâce à l'aide d'un sioniste. Bienvenue dans un monde qui n'est pas que noir ou blanc !
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info et source citée.
 
http://www.lepoint.fr
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz