FLASH
2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 mars 2012
 
Que peut-il se passer le 28 mars et dans les mois qui viennent, dans la procédure civile intentée contre Dominique Strauss-Kahn par la femme de chambre Nafissatou Diallo à New York ? 
 
Le juge Douglas McKeon, chargé du dossier à la Cour suprême du Bronx, a accepté de répondre aux questions de l'AFP que publie lalibre.be.
 
Le mercredi 28 mars, il présidera une première audience sur la motion des avocats de DSK demandant que la plainte pour agression sexuelle soit classée. Ses avocats affirment que M. Strauss-Kahn, en tant que directeur général du FMI, ne peut pas être poursuivi au civil, car il bénéficiait au moment des faits d'une immunité diplomatique totale. (JPG : je me souviens du communiqué du FMI qui expliquait que DSK était en déplacement privé à New York, et qu’il ne bénéficiait donc pas, à ce moment, de l’immunité diplomatique)
 
Ni M. Strauss-Kahn, ni Mme Diallo ne sont tenus d'être présents dans la salle, où le juge a autorisé la présence d'une caméra (JPG : est ce parce qu’il y aura une caméra que ni DSK ni Diallo ne seront pas présents ?). "Je donnerai à chacun des avocats (des deux parties) l'opportunité de défendre leurs arguments (JPG : encore heureux), et je leur poserai des questions (JPG : on imagine). Et je rendrai ma décision dans les semaines qui suivront. Ce sera une décision écrite" (JPG : Nafissatou griffe), explique M. McKeon.
 
S'il décide que M. Strauss-Kahn ne peut pas être poursuivi, "c'est la fin de l'affaire" selon ses termes.
 
Si, à l'inverse, il retient les arguments des avocats de Nafissatou Diallo, selon lesquels DSK ne peut prétendre à cette immunité diplomatique, il devra ensuite se prononcer sur d'autres motions : notamment celle des avocats de l'ancien ministre français pour que soit retiré un paragraphe de la plainte de Mme Diallo évoquant d'autres agressions sexuelles présumées (JPG : un homme de pouvoir n’agresse pas, il se sert). "Certaines nécessiteront peut-être des plaidoiries, d'autres non", explique le juge.
 
Commencera alors une phase dite de "discovery" (découverte). Habituellement, dans un procès civil, c'est le moment où sont recueillis les témoignages sous serment, "au minimum des deux parties", et éventuellement de témoins.
 
Les interrogatoires sous serment sont menés par les avocats de la partie adverse et les avocats de Nafissatou Diallo ont déjà fait savoir qu'ils étaient prêts à se rendre si nécessaire à Paris pour interroger M. Strauss-Kahn, qui n'a jamais donné à la justice sa version des faits (JPG : ce ne fut pas nécessaire, car Nafissatou ment comme elle respire).
 
Selon le juge McKeon, il est extrêmement rare que les deux parties ne soient pas interrogées sous serment dans une procédure civile.
 
Une fois cette période terminée, le dossier est presque prêt pour le procès. "Il y aura une période durant laquelle il y aura des discussions, peut-être sur un règlement amiable, et une date de procès sera fixée", ajoute le juge. Jusqu'à présent, les avocats de Mme Diallo et de DSK ont toujours exclu un règlement amiable – généralement un accord financier – qui évite un procès avec jury populaire. (JPG : on se souvient que Nafissatou a plusieurs fois juré ne pas être intéressée par l’argent, mais par le besoin de laver son honneur, nous verrons si là encore elle a menti)
 
Selon le juge, un tel règlement amiable n'est effectivement pas toujours possible. "Mais nous gardons cette option et nous l'explorons".
 
Les avocats de Nafissatou Diallo demandent des dommages et intérêts au montant non précisé. Selon les experts, la somme pourrait être très conséquente. D'autant que s'il y a procès, les jurés du Bronx sont réputés pour être plutôt généreux (JPG : avec les noirs ?).
 
Si le juge refuse de classer la plainte de Mme Diallo, et s'il n'y a pas d'accord négocié, combien de temps pourrait prendre la procédure jusqu'à son terme ?
 
"Je ne pense pas que cela prendra des années", estime le juge McKeon. "Une fois que la +discovery+ commencera dans cette affaire, je pense qu'elle sera bouclée dans un délai d'un an à quinze mois".
 
Pour ma part, je trouve que les coups de queue de Dominique Strauss Kahn commencent à être trop chers pour être honnêtes: ça sent l’acharnement – et personne n’’oserait dire que je l’ai défendu. Entre le scandale du recel d’abus de biens sociaux – je dis scandale parce qu’il est souvent question de dépénaliser ce délit et il n’est que temps, les putes qui ressemblent aux femmes du monde, et Nafissatou la menteuse – dont on se demande encore ce qui lui a pris, la partouze est pleine. 
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info et source citée
 
Source : http://www.lalibre.be/actu/international/article/726713/affaire-diallo-dsk-ce-qui-pourrait-se-passer-a-new-york.html
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz